La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

L'Ukraine et les nazis, le Huff Post la trouve saumâtre

Un journaliste indépendant, sur le Huffington Post, balaie l'ensemble de l'affaire ukrainienne.

Tout y passe : les USA ont délibérément voulu soustraire l'Ukraine à l'emprise russe, quasi-directement fomenté un coup d'état, permis l'accès, dans le nouveau gouvernement, à de véritables néonazis...

Ce qui est intéressant c'est que pour étayer chacun de ses points il a recours à des sources ou avis très autorisés : un prof à Princeton, la BBC, un universitaire suédois etc.

 

right-sector.jpg

Sa conclusion est lapidaire :

"Que ce soit des moudjhahidines ou des néofascistes, Washington a le goût d'encourager des combattants clandestins, en les affublant généralement de noms tels que "combattants de la Liberté", pour satisfaire les besoins à court terme de la géopolitique américaine, alors même que ces factions agissent à l'opposé des intérêts à long terme des USA".

J'ajoute que ce qui change, c'est qu'à chaque manipulation de ce type, le grand public se rend compte de la manoeuvre de plus en plus rapidement. 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

gilles 17/03/2014 16:06


à odp, en quoi les qualifications erronées données au mur de Berlin par le SED en 1961 invalident la nature nazie en 2014 du mouvement Secteur Droit
et du parti Svoboda (Liberté) ex Parti National social d’Ukraine ?


 


Pourquoi ne pas la jouer fair-play sur une base la plus rationnelle possible et dire, oui, je soutiens la --construction-- européenne, mais ici j'ai un peu honte et j'aurais préféré que les
choses se passent autrement ?


 


Détrompez-moi, l'adhésion à la --construction-- européenne n'est-elle qu'une foi possible que sur la base de la renonciation à un minimum de reconnaissance de la réalité ?


 


 


 



yann 17/03/2014 13:25


@odp


C'est sûr, l'Europe c'est la paix et la démocratie. Et depuis 2005
c'est cause toujours. Vous êtes resté congelé dans une cave ces vingt dernières années? 

odp 17/03/2014 11:49


@ Edgar, Gilles


 


Les allemands de l'Est appelaient le Mur de Berlin "le Mur de protection antifasciste". On voit qu'à l'Est les bonnes habitudes ne se sont guère perdues tandis qu'il existe toujours, à l'Ouest,
de nobles âmes pour s'en faire l'écho. Mais 1961, c'était il y a si longtemps...

gilles 16/03/2014 15:28


J'espère pour les ukrainiens qu'ils vont parvenir à se débarrasser de ce nouveau régime néo-nazi lié à l'OTAN et à l'UE pour aller vers un progrès civilisationnel et démocratique. Cela mets
devant nous un champ de de réflexion : « Comment reconstruire et réconcilier après la fin de l'UE ? »

Descartes 15/03/2014 22:00


Salut Edgar. Toute cette affaire ukrainienne rappelle la sombre prédiction de George Orwell: "qui contrôle le présent contrôle le passé, qui contrôle le passé contrôle l'avenir"...

fd 13/03/2014 23:10


Pas sûr que le public réagisse si "rapidement". Le public est surtout conditionné depuis la guerre froide à penser que certains fascistes sont biens s'ils nous aident à vaincre les périls rouge
et jaune (russe et chinois). Souvenir de Franco, Salazar, la dictature des colonels, le régime de l'apartheid, certains éléments de l'Empire du Soleil Levant (très encouragé par l'Oncle Sam en ce
moment aussi) etc.