La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

L'affaire Barroso passe mal...

et ça me fait bien rire...

Barroso sera donc président de la future commission. Quatremer en devient grossier. Il souligne aussi que le processus de choix de la nouvelle Commission promet d'être totalement bordélique, avec des désaccords entre Sarkozy et Pöttering sur la date de nomination des membres de la Commission, et de leur président.

Quatremer, au bord de la dépression, conclut son papier par une bonne question : "pourquoi voter si cela n'a aucune influence sur la composition de l'exécutif européen ?"

En effet. Comment mieux écrire que l'Union européenne n'est pas une démocratie ?

Quatremer encore : "les chefs d'État et de gouvernement semblant se moquer comme d'une guigne de l'opinion des citoyens européens." Le pauvre chou découvre la lune.

Après que les partisans de l'Europe ont pris comme habitude de s'asseoir sur les votes des électeurs, il ne faut pas s'étonner qu'ils persévèrent sur ce chemin si pratique. On ne peut pas construire grand chose sur le viol de la démocratie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Aurélien 23/03/2009 21:25

Si ce n'était qu'un hochet la classe politique française et les médias s'emploieraient bien plus à nous le présenter comme un sceptre :)

edgar 23/03/2009 20:34

Mieux vaut laisser tomber le hochet qu'on nous tend plutôt que d'avoir l'air de le prendre pour un sceptre...

Aurélien 23/03/2009 19:05

Le Parlement n'est pas la voie directe vers une réforme institutionnelle, mais c'est le seul levier dont disposent les citoyens. Le laisser tomber c'est tout abandonner.C'est d'ailleurs un levier bien plus efficace qu'on ne le pense en France où l'on imagine qu'il est à l'image de notre propre parlement.

edgar 23/03/2009 18:44

Comme si les réformes européennes passaient par le Parlement. Ensuite, une fois que le Traité de Lisbonne aura été avalé, comme une huile de foie de morue revigorante, je doute que quiconque ait envie de toucher aux institutions européennes avant un petit moment...
 

Aurélien 23/03/2009 18:30

Pourquoi voter? Parce que pour changer les règles de désignation de l'exécutif européen il faut qu'une majorité réformiste sur les institutions européennes siège au Parlement Européen.

Buba 21/03/2009 20:51

Mais non, tout ca c´est la faute des méchants nonistes !