La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

L'Amérique a faim

Ce n'est pas un titre de l'Humanité des années 50, essayant de faire croire que l'Amérique en ruines va s'effondrer devant l'URSS.

C'est ce qu'on peut retirer en synthèse d'un article du Washington Post, 5 mythes à propos de la faim en Amérique (avec l'idée très US que l'Amérique se réduit aux Etats-Unis).

 

Voilà comment l'auteur articule ses 5 thèses :

 

1. 15% des familles américaines (17,4 millions de familles) sont victimes "d'insécurité alimentaire", en hausse de 30% depuis 2006. Et le reste de la population mange mal (trop sucré, trop gras). Plus loin on lit que 42 millions d'américains reçoivent des bons d'alimentation.

 

2. Ce n'est pas qu'un problème humanitaire : avec 30% d'adultes obèses, le traitement de l'obésité représente 9% des dépenses médicales.

 

3. Les plus mal nourris ne sont pas des enfants mais des femmes seules (les enfants sont nourris à l'école) ou des personnes âgées qui doivent arbitrer entre alimentation, frais médicaux et le reste...

 

4.  40% de la nouriture achetée est finalement jetée.

 

5. L'auteur termine en vantant sa société, qui gère des cantines avec des salariés bien payés et réalisant des repas avec des ingrédients cultivés localement.

 

Ca a un petit côté business finalement, qui réduit l'impact de la démonstration. Mais ça peut aussi inciter à penser que l'alimentation est aussi un sujet politique.

 

Post scriptum : pour rassurer encore les fans du modèle américain, on lit en même temps sur Agoravox le compte rendu d'une étude gouvernementale concluant qu'un américain sur cinq souffre de troubles psychiatriques plus ou moins lourds...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Ovide 25/11/2010 15:50



http://www.offensivestuff.com/wordpress/wp-content/uploads/2007/02/63_cartoon_nafta_pf.gif