La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

DSK, de BHL à Gunthert

Rien à dire sur l'affaire DSK. J'avais surtout retenu de lui récemment qu'il préconisait de confier les pouvoirs budgétaires nationaux à un comité bruxellois, par souci d'efficacité. Encore un politique préférant la victoire de la technique à la démocratie.

Mais les réactions diverses sont intéressantes.

Palme d'or de l'inconséquence à BHL (un habitué, certes) : "J’en veux, ce matin, au juge américain qui, en le livrant à la foule des chasseurs d’images qui attendaient devant le commissariat de Harlem, a fait semblant de penser qu’il était un justiciable comme un autre."

En d'autres temps, Sartre se définissait de façon moins hautaine : "Tout un homme, fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n'importe qui".

*

André Gunthert, à l'opposé, s'étonne d'une presse française tout en pudeur émue : "Ce n’est pas l’image de Dominique Strauss-Kahn qu’affichent aujourd’hui les Unes. C’est l’autoportrait d’une presse en plein désarroi face à la disparition de son candidat préféré."

Il conclut par une phrase inattaquable "La seule chose à dire devant la disparition de DSK du paysage politique, c’est qu’on l’a échappé belle."  Si, en effet, DSK est coupable, mieux vaut qu'il soit écarté maintenant plutôt qu'éventuellement entré en fonction à l'Elysée (peut-on envisager de voir à la Présidence quelqu'un qui ne contrôle pas ses nerfs ?)...

*

 Je n'aurais très probablement pas voté pour DSK, mais l'homme était certainement plus intéressant que Hollande. J'avoue que j'aurais aimé décortiquer un programme présidentiel concocté par l'inventeur des 35 heures.

 *

 Reste à la justice américaine à faire son travail.

Le seul point positif de cette affaire c'est que le traitement réservé à DSK calmera peut-être les ardeurs de pénalistes qui n'ont de cesse de vouloir copier la procédure américaine. Si DSK dort en prison c'est aussi parce qu'il avait en face de lui un procureur élu, un politique qui n'a pas hésité à faire un parallèle douteux entre DSK et Roman Polanski (lire un journal local de Manhattan).

 

Par ailleurs, s'il est innocent, comme s'il est coupable, le traitement infligé par le système américain aux prévenus est assez infamant. La vidéo de l'audition est indigne.

 

 


 

 

L'occasion de rappeler que les prisons américaines retiennent 0,7% de la population américaine (record mondial de la population carcérale, devant la Chine et la Russie. De fait les USA ont autant de prisonniers que la Chine et la Russie réunis). En France, c'est environ 1 pour mille, soit 7 fois moins.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Gérard Couvert 24/05/2011 08:06



Fascination pour les macho... ah ! bon ? c'ets sans doute comme la sois-disant arrogance française à l'étranger, du n'imorte quo qpour se faire croire qu'en critiquant la France l'on se grandis.


En Itlaie, dont je reviens, l'idée était plutôt à un complot grec ou Américan selon que les interloctueurs étaient pro ou anti libéraux.



fred 19/05/2011 16:24



Ma première idée fut que tout le monde penserait à un complot de Poutine ou quelque chose dans ce genre (et effectivement c'est ce que ressort Bartolone aujourd'hui). Ce qui va dans le sens de
Strauss Kahn c'est son calme apparent dans l'avion quand on l'a arrêté. Ce qui joue contre lui c'est qu'il n'en était pas à sa première tentative apparemment (sauf si l'on suppose que la
journaliste française sortie du bois récemment est une mythomane ou une agent de Sarko, mais elle n'en a pas trop l'air). Les féministes ont raison, je trouve, de dire que les socialistes depuis
dimanche banalisent l'inculpation (la fellation forcée) et oublient la compassion avec la victime (si celle ci en est bien une), et la justice étatsunienne se grandit en traitant le directeur du
FMI comme un citoyen ordinaire. Après, qu'il y ait eu complot ou pas l'histoire le dira. Mais je ne crois pas, de toute façon, que DSK était un bon candidat pour la gauche. Il aurait été plus
arrogant encore que Sarko, plus dogmatique (le côté économiste borné). Et puis avoir un président qui "flatte" les fesses de toutes les femmes qui passent n'est pas une très bonne chose (quand
j'ai bossé en ambassade on nous enseignait la méfiance à l'égard de la gent féminine à cause des confidences sur l'oreiller, DSK aurait-il confié le secret de la bombe atomique ?). Il n'est pas
plus mal que la France guérisse un peu de sa fascination pour les machos conquérants (ce qui ne signifie pas qu'il faut la vouloir calviniste, ni complètement féminine : la virilité, comme la
féminité ou la transsexualité peuvent être plurielles, du moins j'ose l'espérer).



olyvier 19/05/2011 14:05



à Frédéric :


Que penses-tu du déchaînement anti-DSK de Fourest et d'Autain (sur FC, aux Matins) ? Moi,ça me débecte.


Et je crois par ailleurs au complot, parce que tout ceci me semble énorme. Le social-libéral n'était pas le préféré de tous... et en particulier pas de la droite française ou israélienne.



nationalistejacobin 19/05/2011 11:29



Tout de même. Il me semblait bien que Louis XIV n'avait pas l'obsession de la virginité de ses partenaires, comme son successeur. Vous me rassurez (je ne suis pas royaliste, mais bon, Louis XIV
reste une grande figure).



fd 19/05/2011 00:36



Honte à moi ! Je viens de vérifier dans Hennig p. 152. Effectivement vous avez raison, c'est le 15ème du nom qui est en cause avec la petite O'Murphy. Je dois psychanalyser maintenant ma
confusion. Pourquoi ai-je à ce point tenu à ce que ce fût le 14ème ? Peut-être par analogie avec César Auguste et avec le harem des grands rois perses. L'idée des déflorations était associée aux
monarchies montantes et non déclinantes dans mon esprit. Mais vous avez raison en ce qui concerne les capétiens...



nationalistejacobin 18/05/2011 09:22



Un vice héréditaire donc. Louis XIV me déçoit.



fd 17/05/2011 23:57



Non, j'ai lu récemment l'histoire d'une jeune fille vierge déflorée par Louis XIV (le Roi Soleil) avec une précision : il préférait les vierges pour éviter les MST - c'est dans "Brève
histoire des fesses" de Jean-Luc Hennig, un très bon bouquin au demeurant, j'essaierai de retrouver le nom de la vierge que cite Hennig à défaut de pouvoir avoir le nom de toutes les autres...



nationalistejacobin 17/05/2011 22:25



C'est Louis XV qui défloraient les vierges, dans la parc aux cerfs si je me souviens bien. De grâce, ne mettez pas ce forfait sur le dos de Louis XIV.



fd 17/05/2011 07:51



Ce qui est affligeant dans la vidéo c'est le niveau de l'interprète



fd 17/05/2011 07:48



je ne crois pas que dsk ait inventé les 35 h. C'est un certain M. Larrouturou qui l'a proposé à Mme Aubry et au PS en manque de programme à l'époque. Par ailleurs le taux d'incarcération aux USA
n'est pas entièrement dû à la procédure pénale. Enfin ton billet qui se termine par un doute sur la culpabilité de DSK paraît passer par pertes et profits ses agressions sexuelles passées
savamment étouffées en France et ailleurs. On est moins prudent avec la présomption d'innocence de Kadhafi qu'avec celle de notre social-libéral préféré. Il est vrai qu'en France les politiciens
ont tous gardé quelque chose de l'impunité d'un Louis XIV déflorant les vierges à tour de bras. Ca ne devrait pas échapper aux descendants des camisards.