La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Terra Nova veut renforcer la place de l'Europe dans les médias nationaux

Je faisais part de cette excellente idée à un ami qui m'a répondu : "mais comment pourrait-on faire plus ?"

Mais je fréquente beaucoup de mal-pensants et intéressons-nous donc plus précisément à ladite note.

C'est un long pensum qui cherche des arguments juridiques pour soutenir une idée laborieuse : obliger le CSA à gérer un temps de parole spécifique aux institutions européennes, dans les débats audiovisuels nationaux.

Sur le fond, l'auteur, comme nombre de partisans d'une souveraineté étatique européenne, se met le doigt dans l'oeil : ce n'est pas en leur infligeant encore plus de propagande que l'on ralliera au panache bleu de l'Union, des électeurs sous cure d'austérité européenne.

Sur la forme, on constate que le souci principal de l'auteur est de montrer que tous les instruments juridiques sont déjà là pour contraindre le CSA à faire, lui aussi, plus d'Europe, sans avoir à se soucier de ce que souhaitent les veaux français. Mais après tout, demande-t-on aux élèves d'approuver le contenu de leur enseignement tant qu'ils ne sont pas majeurs ? On voit bien en quelle estime est tenu le citoyen moyen.

Détail amusant dans ce pénible texte, un renvoi à la charte de France Télévisions, qui contient déjà cet article 16 savoureux, titré sobrement "l'Europe" (et qui précède immédiatement, avec beaucoup d'à-propos, l'article "les émissions religieuses").

Article 16, donc :

"France Télévisions s'attache à intégrer la dimension européenne :

- dans l'ensemble de ses programmes (documentaires, fictions, jeux, spectacles vivants, etc.) ;

- dans des émissions spécifiquement consacrées à l'Europe (programmes courts, émissions régulières ou correspondant à des événements à caractère européen, etc.) ;

- dans les journaux et magazines d'information, qui accordent une large place à la connaissance des enjeux communautaires et à l'expression d'une identité européenne. Afin de renforcer les liens entre les citoyens européens, elle diffuse des reportages ou des témoignages sur les modes de vie, les pratiques culturelles et les modèles socio-économiques de nos voisins. Dans le but de favoriser une meilleure compréhension du fonctionnement démocratique des institutions européennes, la société s'attache à évoquer les institutions européennes et notamment du Parlement européen ainsi que les réalisations, les innovations et les apports particuliers des différents pays de l'Union européenne. A cet effet, elle veille à la sensibilisation de ses journalistes aux questions européennes, notamment par la formation.

Elle collabore également avec la société Euronews."

Par parenthèse, Euronews reçoit déjà 5 M€/an pour faire sa propagande accomplir sa mission d'information européenne.

 


 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Ovide 25/04/2013 14:35


Oui, mais quelle Europe dans les médias ? Touchez aux intérêts et la lumière se fait. C'est dans inrocks, il y a de l'espoir...

http://www.lesinrocks.com/2013/04/25/cinema/quand-leurope-mene-la-guerre-au-cinema-11389177/

Paracoua 24/04/2013 23:22


Ca n'a qu'un rapport très indirect avec l'agit-prop de Terra Nova, mais que pense Edgar de cette info? J'avoue qu'elle me laisse un peu perplexe:


 


http://www.rtbf.be/info/monde/detail_l-ex-commissaire-europeen-bolkestein-veut-une-monnaie-parallele-a-l-euro?id=7969366 

odp 23/04/2013 18:40


@ Alexandre Clément: Je sais que c'est un peu mauvais esprit mais il est un peu étrange de voir écrire "que tout le monde se fout éperdument du mariage homo" par quelqu'un dont le blog est
consacré à "tout ce qui est noir, films ou books avec une préférence pour le passé". Pas non plus exactement mainstream comme objet du désir. On aurait pu s'attendre à un peu plus d'empathie
pour ce qui n'intéresse pas grand monde.  

Gérard Couvert 23/04/2013 18:02


J'ai écris un peu vite je voulais écrire "gauleiter" en parlant du petit propagandiste. Sinon je parlais des commentaires de l'article cité.

edgar 23/04/2013 17:21


quel commentaire de gaultier ? où ?

Gérard Couvert 23/04/2013 16:12


Plus sérieux, avez-vous lu les commentaires et la réponse du Gaultier ?

Gérard Couvert 23/04/2013 16:08


Comme toujours les socialistes sont démocrates lorsque le peuple vote comme ils le souhaitent sinon ils se révèlent ce qu'ils sont au fond : dogmatiques, totalitaires, mortifères, sectaires,
mahonnêtes, roublards, fantoches, fantasques, immoraux, aveugles, sourds, grandiloquents, adeptes de la danse de Saint-Gui,  donneru de leçons, fluctuants, méandreux ...


Ca ne sert à rien mais cela fait du bien !

DAELIII 23/04/2013 14:04


En guise de correctif au commentaire n°4.


Hélas non, "tout ceci" ne provient pas de" l"absence de partis de gauche". C'est bien le coeur du problème. Croire cela c'est se condamner, outre l'inefficacité ad perpetuum, à ne rien comprendre
à l'histoire de notre dégringolade. Il faut aller chercher ce qui, dans le "logiciel" de la gauche française, explique l'aboutissement actuel, comme il a expliqué celui, trop peu connu, dans la
collaboration d'une grande part des "officiels" de la même gauche, voici soixante treize ans. Lisez Monsieur, lisez et méditez le travail de M. S. Epstein, "Un Paradoxe Français", chez A. Michel.
Nous sommes dans le droit fil de cette histoire, pantalonade des temps en plus.

justin 23/04/2013 13:16


 Et quand France Télévision semble s’éloigner un peu du
béni-oui-ouisme européen et de sa doxa libérale en programmant un reportage mardi 30 avril  à 21 h 40 sur France 5 :
« Bruxelles, le vrai pouvoir », le gardien du temple et de la bonne pensée européenne, le
militant Quatremer, crie haro sur ses confrères une semaine avant :



http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2013/04/paris-outrag%C3%A9-paris-bris%C3%A9-paris-martyris%C3%A9-mais-paris-bient%C3%B4t-lib%C3%A9r%C3%A9-gr%C3%A2ce-%C3%A0-france-5-.html


A défaut de pouvoir dénoncer ses collègues à la Kommandantur comme de mauvais européens, les voici jetés en pâture à ses fidèles groupies, les
vrais nationalistes européens.


 

alexandre clément 23/04/2013 12:31


Terra Nova est plutôt immonde. Mais tout cvela vient du fait qu'il n'y a plus de parti de gauche dans les rangs des partis de gouvernement. Qu'est-ce qu'être de gauche aujourd'hui ? C'est devenu
tellement compliqué qu'être de gauche ça se résume à défendre des conneries genre le mariage homo dont tout le monde se fout éperdument. Les manifestants pour ou contre se couvrent de ridicule
tous les jours. Et pendant ce temps on oublie les problèmes importants qui concernent la majorité de la population.