La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Syrie, Allemagne, et Grèce, trois liens

J'inaugure une série de billets courts.

Faute de temps pour rédiger toujours des billets un peu structurés, je mentionnerai plus fréquemment (sans engagement), des articles intéressants, au fil de l'eau.

Trois sont intéressants :

Sur la Syrie, la traduction d'un article de Paul Craig Roberts, ex secrétaire d'état de Reagan devenu viscéralement opposé à l'impérialisme américain. Je ne souscris pas à toutes ses formules, notamment celle qui assimile les agressions américaines actuelles aux agressions nazies, mais sur le fond je ne peux que lui donner raison. L'intervention américaine en Syrie ne se justifie que par une volonté américaine préalable d'en finir avec Assad.

Sur la politique européenne allemande, Yvonne Bolmann revient sur la vision allemande de l'Europe, et ce n'est pas réjouissant. On y lit notamment : "En janvier 2011, dans la version en ligne de Internationale Politik, la revue du think tank Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP), Angela Merkel a été proclamée « chancelière de l’Europe », dotée du pouvoir de fixer les grandes orientations de la politique communautaire ; au président de la République française revient le rôle subalterne de « vice-chancelier ». Le politologue Herfried Münkler avait déjà noté dans cette même revue qu’une partie de l’establishment au pouvoir à Berlin « souhaite un tout petit peu de dictature », en référence à la « dictature commissariale » prônée par Carl Schmitt."

 

L'un des projets de cette dictature consisterait à se saisir des biens immobiliers publics grecs et à organiser leur cession par une holding située à Luxembourg (lire l'article du Financial Times) !


 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

ND 30/07/2014 11:17


Je viens de consulter l´article d´Yvonne Bolmann.


Le 11 juin 2014, le journal Junge Freiheit* publia un article de blâme sur le Président de la France qui osait remanipuler le découpage
territorial en associant l´Alsace et la Lorraine afin, disait l´auteur, " de dégermaniser l´Alsace en lui faisant perdre par cette association l´influence de la langue
allemande".


Connaissant peu ce journal, je n´ai pas bien compris cette protestation et j´ai osé supposé que l´éditeur est tout simplement favorable au projet d´euro-régions. Je ne sais plus si c´est Pierre
Hillard ou Francois Asselineau qui montra un document sur lequel on peut voir la Suisse alémanique, l´Alsace et le Baden-Würtemberg former une seule entité régionale sur une carte future.


Remarquable quand même est de trouver aussi dans le numéro suivant, du 18 ou du 25 juin, un article remettant en cause les origines des combats "de la guerre de 1914-1948..." Sur ce point je suis
bien d´accord qu´il s´est agi que d´une même guerre, encore que je ne sais pas l´analyse qu´en a fait l´historienne Annie Lacroix-Riz. Analyse qui pourrait rectifier mon opinion.


En tout cas, cet article qu´Edgar donne en lien est absolument à faire connaître à toute personne comprenant un peu que l´histoire des rivalités d´État se poursuit sous les paravents des
institutions supra-nationales.


Si vous le pouvez, ajustez par votre ordinateur l´audition du colloque fait en 2012 à Athènes et retransmis par le site du M´PEP M’PEP - Audios
: 1er panel du 30 nov. de la Conférence internationale d'Athènes des 30 nov et 1er déc. 2013


 


* journal favorable semble t-il aux positions de AfD, dernier parti constitué en 2012 en Allemagne et ayant sept sièges au parlement européen puisque 7% de voix
exprimées en sa faveur- le système électoral, contrairement à celui de la France, y est effectivement représentatif.

odp 05/09/2013 18:25


Sinon: un peu de baume au coeur... http://www.charles-de-gaulle.org/pages/l-homme/dossiers-thematiques/de-gaulle-et-le-monde/de-gaulle-et-l-allemagne/analyses/de-gaulle-et-adenauer.php

edgar 05/09/2013 17:15


Oh Des Poils ?

odp 05/09/2013 17:01


"odp: tu devrais ouvrir un blog"


 


=> tout de suite, les attaques sous la ceinture. Je m'en fous, sous la ceinture, j'ai rien. 

edgar 05/09/2013 15:29


odp : tu devrais ouvrir un blog ! il se trouve que je suis tombé sur brezinski après !


si tu veux me payer à temps plein pour écrire, la qualité grimpera ici, promis !

odp 05/09/2013 15:16


Brzezinski est contre. Très bien. Les arguments qu'il utilise sont intéressants et pertinents. Très bien. Dans ce cas là, le mieux est peut-être d'attirer l'attention de vos lecteurs sur ce texte
plutôt que sur les délires d'un quelconque cinglé US. Par ailleurs, l'interview de Brzezinski date de mi-juin et précède donc de 2 mois les faits qui motive les bruits de bottes actuels... C'est
donc sensiblement hors contexte.   

edgar 05/09/2013 13:51


pas forcément pudeur. tous les billets multi-sujets désorientent et découragent les commentaires.


PC Roberts traite son propre pays de repère de nazis depuis plusieurs années. c'est excessif et de plus il tourne un peu en rond depuis un moment. mais sur la syrie il a raison de rejeter
l'intervention, même si ses raisons ne sont pas forcément toutes bien trouvées. sur la syrie quand même, brzezinski est contre (http://verslarevolution.hautetfort.com/archive/2013/08/28/brzezinski-sur-la-crise-syrienne-5150571.html le
site est un site visiblement très à droite, sorry) et j'aime bien les remarques de hady ba http://hadyba.wordpress.com/2013/08/29/tartous 

Axelzzz 05/09/2013 10:56


Je remarque que les commentateurs ont préféré laisser un oile pudique sur ce billet. L'article de Paul Craig Roberts est scandaleux. Evidemment tu prends tes distances (encore heureux) avec
certaines de ses formules, tout en étant d'accord sur le fond... Mais le fond de cet article est débectant. Ce n'est pas d'expliquer que si les US veulent attaquer la Syrie, c'est parcequ'ils
veulent faire tomber Assad. Le fond de cet article est de prétendre que les occidentaux ont gazé eux-même les (enfants) syirens, pour pouvoir attaquer Assad par la suite. La preuve avancée ?
simlement que ce monsieur 'sait' que les gens de Washington sont des 'criminels de guerre'. C'est un pur procès d'intention...qui alimente une caricature de théroie du complot. Bref c'est du
Thierry Meyssan. Qu'Asselineau demande à ses affidés de diffuser ce genre de torchon ne le fait pas vraiment monter dans mon estime.