La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Quand la justice sait être clémente avec les adolescents

On le sait, l'ado est parfois soumis à des sautes d'humeur, des comportements erratiques qui peuvent le conduire à des bêtises qu'il regrette aussitôt. Le juge peut, dans ce cas, faire preuve d'une certaine clémence. Le rappel à la loi est prévu dans ces cas de figure (cf. le lexique sur le site du Ministère de la justice consacré aux ados). Notamment le rappel à la loi n'est pas inscrit au casier judiciaire du prévenu, pour lui permettre de grandir sans subir les conséquences d'une erreur de jeunesse.

Un rapport du Sénat rappelait la vocation adolescente de cette non-sanction judiciaire : "Ces dispositions, combinées avec celles qui ne relèvent pas de la loi, permettront à l'institution judiciaire de répondre à la délinquance juvénile telle qu'elle se présente aujourd'hui, par une réaction sociale rapide et proportionnée, et retrouvera ainsi sa véritable dimension de rappel à la loi, tant à l'égard des délinquants que des victimes."

Aujourd'hui donc, M. Jean-Claude Marin a réclamé un rappel à la loi pour Juju, un ado du 91 rendu un peu véner par les complexités du système comptable français.

Le parquet a en effet estimé, en ces temps de croissance effrénée, qu'il ne s'agissait finalement que de sommes modiques (à peine 80 000 euros).

Quelle heureuse décision.

(mise à jour : un magistrat précise dans son blog que par définition le rappel à la loi n'est pas une absolution, cela signifie que la loi a été enfreinte mais qu'en raison notamment du jeune âge du délinquant, on peut passer l'éponge...)

*


Moins bien :

Un parquet moins éclairé vient de demander un an ferme, certes pour un adulte de 25 ans, pas un ado, pour un vol de téléphone portable (le 9 décembre dernier).

*


Ailleurs :

Frédéric Lefevre, porte parole de l'UMP, demande au PS de réintégrer Julien dray sur les listes aux régionales.

*

Avant :

En octobre dernier, Julien Dray soutenait Jean Sarkozy dans la polémique au sujet de sa nomination à la tête de l'EPAD.

*


Déjà :

Julen Dray demande un rapport parlementaire sur Tracfin, qui aurait eu le tort de faire un rapport sur ses mouvements de fonds. Suspense : Frédéric Lefevre va-t-il le soutenir ?

*


Sur une autre planète :

En janvier dernier, le procureur de Paris, celui qui sait intelligemment utiliser le rappel à la loi pour corriger les ados, estimait que la publication du rapport de Tracfin était une atteinte scandaleuse à la vie privée de M. Dray.


*

Sans aucun rapport :

Jean-Claude Marin, l'homme qui sait traiter les ados, serait, selon le Figaro, pressenti pour une promotion au poste de procureur général de Paris.

Ce serait mérité.






Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Papi Emerveillé par la justice 21/12/2009 15:31


oups ... on n'en parlait
même pas..


Papi Emerveillé par la justice 21/12/2009 15:23



Ca se dégrade
Aujourd'hui, pour 80.000 euros, c'est un petit rappel à la loi
Avant, pour 30 MF,
on en parlait même pas !