La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Montebourg troisième

Juste deux lignes pour un avis qui n'engage que moi : je suis persuadé que si Montebourg avait prôné la sortie de l'euro, il était au deuxième tour de la primaire...

Sauf surprise, je voterai nul au deuxième tour.

 

(je n'envoie pas ces deux lignes aux 130 abonnés du blog par courriel, je ne veux pas encombrer leur boite à lettre avec des réflexions de café du commerce !)

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Descartes 15/10/2011 23:31



@fd


si "même descartes" était aller voter pour montebourg, sûr que 2 millions de Français auraient fait de même...


Vous me flattez... mais vous m'accordez bien plus d'influence que j'en ai. Si Montebourg avait proposé la sortie de l'Euro, il aurait probablement eu des centaines de milliers de voix en plus,
quelque soit mon vote personnel...


marrant comme les bloggeurs croient toujours que les masses leur ressemblent...


N'est ce pas ? Vous même, sans aller plus loin, vous pensez que les masses auraient réagi comme vous même si Montebourg avait proposé la sortie de l'Euro. N'est ce pas comique ?


vous ne vous demandez pas, évidemment combien de voix Montebourg aurait PERDUES en se prononçant contre l'euro dans pays où même en pleine crise l'euro reste populaire...


"Populaire" ? Comment disiez vous, "les bloggeurs croyent toujours que les masses leur ressemblent" ? Personnellement, je ne vois pas des manifestations dans les rues pour demander au
gouvernement de tout faire pour sauver l'Euro. Que beaucoup de gens aient peur des conséquences d'une sortie de l'Euro, c'est certain. Surtout parmi les classes moyennes, qui sont les premières
bénéficiaires de la monnaie unique. Mais de là à rendre la monnaie unique "populaire"...


Oui, Montebourg aurait certainement perdu pas mal de voix s'il avait rejeté l'Euro. Mais à mon humble avis, il aurait largement compensé cette perte avec ses gains. Et voici pourquoi: depuis des
années la question européenne divise l'électorat en deux camps de taille sensiblement égale. On l'avait vu avec le traité de Maastricht (dont la ratification avait été acquise d'une fraction de
pourcentage) au TCE (dont la ratification avait été rejettée avec 3% de voix de majorité). Dans la primaire socialiste, le camp du "non" à l'Europe maastrichienne n'avait aucun représentant. En
se positionnant sur la ligne anti-Euro, Montebourg aurait laissé ses adversaires se partager à cinq le marigot europhile, alors qu'il aurait été le seul à pêcher dans le marigot eurosceptique.
Montebourg a d'ailleurs joué sur cette corde, en rappelant son vote négative au référendum sur le traité de Maastricht. Il ne semble pas que cela lui ait aliéné beaucoup de voix...


les bloggeurs sont risibles


Votre sens de l'autocritique vous honore...



fd 14/10/2011 08:07



si "même descartes" était aller voter pour montebourg, sûr que 2 millions de Français auraient fait de même... marrant comme les bloggeurs croient toujours que les masses leur ressemblent... vous
ne vous demandez pas, évidemment combien de voix Montebourg aurait PERDUES en se prononçant contre l'euro dans pays où même en pleine crise l'euro reste populaire... les bloggeurs sont risibles



Descartes 13/10/2011 23:04



Je partage tout à fait votre analyse. Si Montebourg avait proposé la sortie de l'Euro, il aurait attiré vers la primaire socialiste une bonne partie des républicains - surtout ceux de gauche -
qui se retrouvent sans représentation dans l'élection qui vient. Dans ce contexte, même moi je serai allé voter pour lui, malgré la répugnance que m'inspire le personnage. C'est dire !


 



fd 10/10/2011 10:32



@%M. Debon Vous savez bien que l'esprit médiatique est partout, et que la crise rend frileux (le chantage à la faillite paralyse les Grecs et les Espagnols en ce moment). Des gens du réseau atlas
alternatif (très à gauche) sur facebook affichaient des préférences pour Mme Royal et pour Mme Aubry. Il n'est pas sûr que l'effet "vote utile" ait aussi bénéficié à M. Hollande compte tenu de la
personnalisation de ces élections. Autre handicap qu'avait M. Montebourg : sa défense de la "démondialisation" ne sied pas à toute la gauche du PS, même M. Mélenchon a dit ne pas aimer ce mot qui
semble trop nationaliste. Malgré cela 17 % des gens influencés par les effets d'image liés aux éléctions présidentielles ont exprimé leur refus de l'impunité bancaire et du libre échange à tout
crin, c'est très positif (et alors même que les électeurs du front de gauche eux n'y sont pa sallés pour ne pas donner des euros au PS). Et ce matin M. Holland devait se controsionner sur France
culture pour importer du "vocabulaire" de montebourg comme il dit, ce n'est pas mal. Le favori des médias Vals est à terre. Tout cela est bon à prendre. Evidemment on peut maintenant compter sur
les médias pour sommer Hollande de droitiser à nouveau son discours "sous peine de perdre les voix du centre", et le mettre dans une situation impossible à la Jospin. Mais c'est une autre
affaire.


@Edgar : tu n'as sans doute pas vu Dupont Augnan chez Ruquier samedi soir. Bonne prestation devant des journalistes difficiles à convaincre. Plus séducteur qu'Asselineau sur la forme. Sur le fond
bcp de points communs : interventionniste, anti-loi de 1973, pour une coop à géométrie variable entre les Etats. Problème : les journalistes l'ont eu peu ghettoïsé dans son image de gaulliste et
d'homme de droite, il n'a pas été assez imaginatif pour tendre plus la main à la gauche.



Jardidi 10/10/2011 08:27



"Il sera grand, brun et beau". Ah, la monstruosité et le conformisme des femmes! L'enfant n'est pas l'amant.


17% de partisans de la démondialisation me parait très faible, à droite, Le Pen + Dupont-Aignan devraient faire plus que Sarkozy. Ce que l'on appelle la gauche ne serait donc plus qu'une classe
moyenne assez abritée des ravages de la mondialisation et indifférente à ses victimes.



Pour Debon 10/10/2011 00:10



@fd : Pardon, mais les 2 millions de personnes qui se sont déplacées ne sont certainement pas les plus incultes politiquement du corps électoral français. Je ne vois pas ce qui vous fait dire que
ces gens seraient plus manipulables que les militants socialistes.

L'argument du vote utile ("le rassemblement de tous les socialistes") a toujoursrs joué à plein dans les congrès du PS, ainsi que la personnalisation à outrance.

Ne voyez en outre dans mon commentaire aucun radicalisme stérile de ma part vous auriez du mal à expliquer pourquoi j'ai voté pour Montebourg.

Quant au pessimisme, il me semble simplement que lorsque seuls 17 % des Français de gauche (tout de même suffisamment investis poltiquement pour se déplacer à ce type d'élection) votent pour le
seul candidat clairement "protectionniste" et anti-mondialisation 20 ans après Maastricht, il est un peu prématuré d'y voir l'avènement d'une aube nouvelle.

Résultat excellent pour Montebourg dans le contexte médiatique sans doute.

Résultat excellent pour les idées qu'ils portent, et qui ne sont tout de même pas si nouvelles que ça, désolé, oui, de tempérer votre optimisme.

     



fd 09/10/2011 23:15



Je suis scié par la commentaire précédent ! Ca n'a rien à voir ! Cette élection n'avait pas le corps électoral habituel (les militants du PS). C'étaient des sympathisants largement conditionnés
par les médias lesquels ont diabolisé Montebourg. Donc son score est excellent ! D'autant qu'il n'avait pas une très grosse notoriété ni une grande expérience politique - deux critères essetiels
pour une présidentielle, rien à voir avec le vote des motions au congrès du PS. C'est incroyable comme une certaine culture d'opposition enferme les gens dans un radicalisme stérile nourri de
pessimisme obstiné, de négativisme etc. Le score de Montebourg est une bonne nouvelle.



Trubli 09/10/2011 23:15



Il y a peut-être un effet Mélenchon.


Et puis on parle de primaires et non pas du vote des militants.


Enfin il faut se rappeler que Hamon s'est rallié à Aubry. Quelle est la part des pro-Hamon dans le vote Aubry ? 



fd 09/10/2011 23:06



L'aile gauche du PS pèsera plus lourd que Vals c'est déjà ça. Pour le reste n'en demandons pas trop : les gens ont peur des iconoclastes. Il est noniste, c'est déjà beaucoup pour eux



edgar 09/10/2011 23:04



bien vu et intéressant !