La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Michel Onfray, ou l'esprit de l'escabeau

C'est un article excellent de Claude Guillon, anarchiste revendiqué, à lire sur son site.

Il écrit au directeur du Monde pour le féliciter d'avoir recruté Onfray comme éditorialiste associé.

 

Extrait : "C’est une mesure commerciale pertinente : il manquait à votre quotidien un zest de vulgarité. Onfray vous l’apporte. Comptez sur lui pour révéler à vos lecteurs haletants que Freud comptait ses sous, que Marat était fils de curé et que Marx baisait sa bonne. J’espère que M. Onfray ne me tiendra pas rigueur de divulguer en avant-première une des informations qu’il se promettait de lancer à la face du monde dans son prochain ouvrage.

N’écoutez pas les petits esprits du microcosme parisien. La vulgarité est un art, Onfray un orfèvre, et vous M. le directeur, un bienfaiteur.
"

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

des pas perdus 02/06/2010 13:53



A lire un excellent article sur Onfray dans le dernier numéro du bimensuel "Le Sarkophage"  .



Archibald 01/06/2010 21:26



Michel Onfray, ou l'art de se dire "rebelle" en systématisant tous les travers de son temps. Heureusement pour lui, il subit des attaques dont certaines sont à la "hauteur" de ses bouquins.



fd 01/06/2010 10:08



S'il se donne la peine d'écrire au Monde, c'est que ce n'est pas un anarchiste. Juste un petit sciencepoteux frustré de voir que
son-cher-journal-préféré-qui-a-toujours-dit-la-vérité-et-a-toujours-été-très-classe-un-vrai-journal-de-référence-quoi n'est plus qu'il était


http://lmsi.net/spip.php?article1006