La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Le Monde nous protège de l'hérésie

Avec l'aide des Douanes et du Trésor, le Monde nous explique que le déficit commercial de la France dépend de compétitivité prix et hors-prix, dans des proportions indéterminées. D'où une conclusion puissamment informative : "Les auteurs préconisent donc une action de politique économique qui jouerait sur les deux tableaux, les prix et le « hors prix »."

Un joli graphique accompagne cette puissante analyse :

 

deficits.jpg

Seuls les malveillants et les lecteurs qui n'ont pas la chance d'être journaliste économique au Monde se souviendront qu'en 1999 la parité franc/euro a été définitivement arrêtée. Depuis les bienfaits de l'euro ne cessent de progresser.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Gérard Couvert 21/01/2014 22:07


C'était sous-entendu M. Payen, nous sommes, pour de multiples raisons, les empécheurs - potentiels - de mondialiser en rond. C'est pour cela que contuniement depuis 1918 les américains tentent de
saper de qui fait notre nation.

Jacques Payen 21/01/2014 18:05


On ne saurait mieux dire que M. Couvert. Avec cette nuance que la grande nation particulièrement visée était la nôtre, qui, encore au moment du Traité de Maastricht (1991), conservait une petite
capacité de résistance aux volontés du Superviseur américain.


On verra prochainement, avec la ratification du Traité Transatlantique secrètement négocié , ce qu'il reste de cette capacité de résistance et partant de la réalité de la nation française.

Gérard Couvert 21/01/2014 10:18


L'Euro en effet est une réussite, il fait ce pour quoi il a été fait : détruire les états-nation du sud de l'Europe.