La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Le Luxembourg, les USA et l'Union européenne

L'actualité m'incite à ressortir deux articles de 2007 sur le Luxembourg et la fiscalité.

Je renvoie aussi à un autre billet sur le statut de société européenne, qui permet d'aller s'installer librement au Luxembourg et de bénéficier d'une fiscalité allégée.

J'ajoute que l'American Chamber of Commerce publie une charmante brochure, Why Luxembourg, qui permet de constater que, depuis 2007, les fonds gérés au Luxembourg, loin de se réduire, ont progressé d'environ 50 %.

 

lux_funds.jpg

 

En page 8 de la même brochure, on lira avec intérêt que le Luxembourg offre des avantages fiscaux croustillants pour les quartiers généraux de sociétés multinationales ("Specific value proposition for headquarters: − opportunity to centralize the company’s group functions and assets from Luxembourg; − flexible and competitive tax structuring models.") Les USA ont donc au moins un intérêt très concret à promouvoir les mécanismes européens, si doux pour leurs grands groupes.

 

On notera également que l'American Chamber of Commerce avait fort bien choisi les rédacteurs de la brochure en question, puisqu'il s'agit de Price Waterhouse Coopers, au coeur du scandale récent sur les accords fiscaux du Luxembourg.

 

Si j'accordais la moindre crédibilité aux institutions européennes, je réclamerais volontiers la démission de Juncker...

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

gilles 10/11/2014 15:13


Cela me fait penser à la citation : For those who really run the world , there are no borders ; for them there is no nation state , no law, no morality ; there is
the power.
Pour ceux qui mènent véritablement le monde, il n'y a pas de frontières ; pour eux il n'y a ni État-nation, ni loi, ni moralité ; il n’y a que le pouvoir.