La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Le FN et la SNCF

Un commentateur me reproche mon goût de la provocation, à propos de l'article de Luc le Vaillant que j'avais évoqué hier.

Il me demande si j'ai bien lu le programme du FN.

Je ne l'ai d'abord que parcouru rapidement. Ensuite je ne nie pas que le FN soit un parti qui reste dangereux.

Mais ce n'est pas le propos. L'article portait sur le positionnement respectif, en matière économique, du PS et du FN. Et sur ce point strictement.

Une recherche sur le FN et la grève à la SNCF me fait tomber sur un communiqué du FN titré "le service public français du rail mis en péril par Bruxelles" (je ne mets pas de lien, un autre commentateur espiègle va me reprocher de leur faire de la pub).

Le FN fait preuve dans ce texte, au passage, de toute l'ambiguité dont est capable un parti qui se veut  de gouvernement. Sachant en effet que le fonds historique de ce parti reste libéral et de droite extrême, le communiqué commence par taper sur les syndicats.

Mais la suite est plus étonnante, ou disons vient s'inscrire dans l'argumentation de Le Vaillant.

Le FN proteste en effet principalement, dans son communiqué, contre la libéralisation du rail, réclame un monopole pour la SNCF afin d'assurer la desserte rurale, des tarifs régulés et la sécurité. Pas très loin, et presque plus précis, que le communiqué du Parti de Gauche

Un long article du Figaro est d'ailleurs consacré aux efforts du FN vers les syndicats.

*

Fais-je ici la pub du FN ? Je ne le crois pas. S'il faut l'écrire, je le fais bien volontiers : le FN est un parti dangereux, parce qu'il conserve des racines d'extrême-droite susceptibles d'étouffer à n'importe quel moment les éléments de programme séduisants que l'on peut trouver dans ses propositions.

Les autres partis sont-ils nuls ? Non, bien sûr. Ils sont juste coincés, à des degrés divers, par leur refus d'envisager une rupture franche avec les institutions européennes. Et force est de constater que plus le FN rompt avec ces institutions, plus il est susceptible de séduire ceux qui restent attachés à des valeurs d'une gauche classique, où l'intervention publique directe dans l'économie n'est pas un tabou. Je trouverais saumâtre de me faire accuser de faire le jeu du FN alors que je ne cesse d'alerter les partis plus fréquentables du vide qu'ils laissent au Front.



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Gérard Couvert 28/06/2014 09:12


En quoi Menard est-il pire ? sortez des fantasmes et regardez les causes et la volonté qui animent -j'écris bien animent- l'action politique de ce maire. Vous vivez où ? à moyen terme quels
risques sociaux courrez-vous ? Essayez de vous mettre ne serais-ce qu'un instant, ce qui serait déjà faire preuve d'une forte introspection, dans la vie de ceux pour qui Menard agit ... seuleemnt
voilà, vous savez qu'alors il reste peu de choix, et que par ricochet cette constatation oblige à considerer autrement les positions fondamentales confortables et commodes qui sont les votres.


QUand aux délires sécuritaires il suffit de voir les chiffres des compagnies d'assurance -plus instructifs que ceux de la police- pour bien comprendre ce qui se passe, alternativement vous pouvez
aller aussi passer 1 heure par jour durant 1 mois au Tribunal d'instance (grand ou pas) il vous sera difficille de plaider les coiencidences, et encore moins l'archarnement raciste des Juges !


Pour simplifier le fond culturel français ne produit pas des citoyens fréquemment révulsés par l'homosexualité -ce qui est, malgré la Loi liberticide une option valide- mais les médias,
l'attitude d'une partie des concernés et le pouvoir putassier rendent les citoyens tellement exaspérés par la surenchère des Gays et autres broutent-minous que le corps social aspire à un retour
de feu. C'est légitime, pour ce sujet comme pour d'autres, comme l'immigration, la gauche dresse des interdits moraux, que rien ne vient étayer, et la droite classique embraye par peur de perdre
la face ou par soumission aux délires modernistes : qui maintient une petite musique différente ? le FN.


Des dizaines de milliers d'Algériens "fêtent" à leur manière une qualification par ailleurs douteuse, dans notre pays, la repression policière et même l'encadrement, sont notoirement inférieurs à
ceux en vigueur durant les "manifs pour tous", c'est sur que des bougeoises avec leurs gosses, des retraités, des cadres et des élèves bien propres sur eux sont des proies plus faciles ! A moins
qu'il n'y ait un calcul, grave et terrible, derriere cette mansuétude. Qui l'évoque ? le FN


Si vous ne voulez toujours pas comprendre je vous suggère de lire les comentaires sous les dizaines d'articles parus sur ce sujet ces derniers jours -la presse régionale est souvent assez
pertinente, étonnant- ; ceux unanimes provenant de supposés algériens sont des appel à la haine, à la "vengeance" (les crétins anti-colonialistes des centres sociaux ont bien fait leur travail de
sape-, à l'invasion, à l'occupation violente. Ces gens ont peut être des passeports français, mais il ne sont pas liés à nous par un pacte social. C'est dramatique, mais c'est ainsi.


Toujours ma même question, qu'est-ce qu'on fait ?

fd 27/06/2014 20:57


Certains diront que c'est le FN "du sud". Bref, ça vaudrait le coup qu'un des chercheurs spécialistes de la question du FN ponde un article un peu complet sur ce qu'il y a de "social" et  de
"pas social" dans ce parti.

edgar 27/06/2014 18:14


on voit aussi avec les histoires de cantine que le fn n'est pas social dans sa pratique locale. 

fd 27/06/2014 16:42


Je ne comprends pas bien en quoi ma comparaison SA/SS FN du Nord/FN du Sud ne tient pas ? Une comparaison n'est pas une identité, n'est ce pas ? ce que je suggère dans cette comparaison, c'est
qu'un parti d'extreme droite qui n'a pas une base de gauche "solide" vire automatiquement à droite quand il est au pouvoir, c'est ce qui est arrivé à la NSDAP alors que les pressions pour le
socialisme en Allemagne étaient autrement plus fortes qu'en Frane aujourd'hui. Et le virement à droite du FN s'il était au pouvoir serait d'autant plus inéluctable que le FN n'a pas de base DU
TOUT (pas de militants, pas de syndicats affiliés). Ils appliqueraient très probablement un programme "à la hongroise". Au fait pourquoi ne sont-ils pas alliés à l'extreme droite hongroise au
parlement européen ?


Une autre remarque puisque tu détestes mélenchon (que je n'aime plus beaucoup non plus) : mélenchon avait pointé avec précision l'an dernier les votes du FN au parlement européen. Bien peu de ces
votes allaient à l'encontre des politiques libérales.

edgar 26/06/2014 00:18


fred : je sais pas. ta comparaison entre SA et SS à propos d'un fn du nord, nouveau, et d'un vieux fn du sud ne tient pas. dans l'allemagne des années 30 la ss était à la fois nouvelle et
"élitiste", alors que la sa était populaire.


il y a plein de questions sur ces "deux fn", l'ancien et le nouveau. la première c'est de savoir si c'est vraiment si différent ou si c'est juste un relooking. la deuxième c'est de savoir quelle
branche tuera l'autre.


je ne connais pas assez le fn pour être capable de répondre ni à la première ni à la deuxième. on voit bien que ménard par exemple était censé faire partie des modernes et qu'il se retrouve dans
la réalité apparemment pire que les anciens.


 

fd 25/06/2014 17:47


Je posais la question l'autre fois de l'articulation netre un FN de gauche dans le nord, et de droite dans le sud. Voyez une lillustration ici à propos du Vaucluse
http://www.liberation.fr/politiques/2014/06/25/un-maire-fn-veut-supprimer-la-gratuite-des-cantines-pour-les-familles-demunies_1050328


Ce qui fait qu'un parti est de gauche ou de droite par delà les discours affichés, c'est son aptitude à imposer des mesures au patronnat, et donc, en dernière analyse, la capacité de ses
militants à imposer ce genre de bras de fer. Le FN n'étant qu'une "PME familiale" comme dirait l'autre, il est très peu probable qu'au pouvoir il serait plus à même d'imposer une politique de
gauche que le parti socialiste, à supposer même que son aile gauche puisse l'emporter sur son aile droite...

edgar 19/06/2014 18:44


paprika : si je ne devais écrire que pour des enfants de huit ans, je me sentirais coupable. j'ai certes été laudateur sur l'article de le vaillant, courageux (mais peut-être devrais-je plutôt le
soupçonner d'être un rouge-brun dangereux).


J'y relevais tout de suite le noeud de l'argumentation : "Le FN fait aussi sa pelote parce qu’il a agrégé, à ses
névroses sécuritaires, des propositions solidaires et protectrices que la gauche de gouvernement a jetées avec l’eau du bain "


la partie "névroses sécuritaires" devrait, si vous saviez lire, vous empêcher d'écrire "cela veut dire que le FN (y compris dans sa dimension traque aux
immigrés et parasites sociaux) est plus à gauche que le PS actuel."


 bon, il est vrai qu'un enfant de huit
ans pourrait croire que je soutiens le fn, notamment s'il ne sait pas que liberation n'est pas l'organe central du fn, ni que névrose est un terme péjoratif, etc. mais a priori ce blog est plutôt
destiné à des lecteurs majeurs. je devrais préciser cela dans un bandeau "avez-vous plus de 18 ans ?" mais vous êtes peut-être sous cette barre ?



Phakiranapa 19/06/2014 18:06


Il me semble que vous avez commenté de manière laudative un papier dont le titre est "et si le FN était plus à gauche que François Hollande". Pour les gens qui parlent
encore le français (mais il est vrai que, d'après Marine Le Pen, le nombre d'heure d'enseignement du français a diminué de 25% entre 1970 et 2004 - peut-être êtes-vous nés trop tard pour bien
maîtriser toutes les subtilités de notre langue), cela veut dire que le FN (y compris dans sa dimension traque aux immigrés et parasites sociaux) est plus à gauche que le PS actuel. Ne vous
cachez pas derrière votre petit doigt svp.


 


PS: avec-vous regardé le chiffrage du programme "de gauche" du FN? Qu'en pensez-vous? 

edgar 19/06/2014 17:07


fakir piranhas : où ai-je écrit que le FN était un parti de gauche ? je n'ai rien écrit d'autre que ce que vous écrivez : il y a des mesures dans le programme du FN qui ont une tonalité bien plus
à gauche que celles qu'applique hollande, et je ne suis pas le seul à penser cela puisque c'est un chroniqueur de libé qui le relevait...


vous êtes têtu mais moi aussi !

Phakiranapa 19/06/2014 17:02


Correction: 


 


Qu'il existe, dans le programme du FN, des mesures
dont les autres partis feraient bien de s'inspirer c'est une chose ; mais qualifier "de gauche" un parti qui fait de
la chasse aux immigrés et autres "parasites sociaux" l'essentiel de la source de financement de ses mesures "sociales" en est une autre dont je vous laisse seul responsable.