La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Le CNRS premier institut de recherche du monde (plus pour longtemps)

C'est le site de Désirs d'Avenir du Vème arrondissement qui s'en fait l'écho.
Une recension récente des publications scientifiques donne le CNRS comme premier auteur d'articles, "devant Harvard, Oxford, la NASA ou IBM".

Bon, on peut chicaner et estimer que le CNRS est une institution sui generis, difficilement comparable, et les commentateurs de Désirs d'Avenir ne s'en privent pas.

Il n'empêche que pour un pays qui n'était pas censé pouvoir se débrouiller tout seul, c'est un résultat correct, à poser à côté de celui du Rafale (c'est la journée béret/baguette aujourd'hui). Comme quoi, il est parfois plus simple de cmopter sur ses propres forces que sur celles de ses 26 27 28 voisins.

De toute façon, pour le CNRS, il s'agit du chant du cygne puisque notre destin est de nous engluer dans les affaires européennes.

Pour le CNRS, très clairement, le démantèlement est en marche, sous le coup de politiques européennes là encore - lire un billet antérieur à ce sujet, Lettre à B. sur l'Europe et le démantèlement du CNRS.
Un commentateur de DA l'écrit aussi : "Lorsque le CNRS et quelques autres (INSERM, INRA, INRIA...) auront été (bientôt) réduits au rôle d'agences de moyens, et la recherche recentrée sur les Universités,  peut-être certaines des Universités  accéderont-elles enfin aux 100 premières places des classements internationaux ? Rien n'est moins sûr..."

J'allais écrire qu'ils sont bien chez Désirs d'Avenir. Non. Je n'oublie pas que, par delà son style qu'on peut aimer ou pas, Ségolène est partisane de plus d'Europe, et d'une élection au suffrage universel direct du président de ce machin. Comme Sarko, elle tente de faire accroire qu'elle défend les intérêts et la démocratie française, lors qu'elle n'a en tête que la fuite en avant dans les mirages européens.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

barbara 13/12/2009 22:21


Salut
L'info sur le CNRS est visible de maniere plus serieuse la:
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/11/le-cnrs-premi%C3%A8re-institution-scientifique-mondiale-.html
Elle est tout a fait importante, car les trois premiers sont le CNRS et les academies russe et chinoise des sciences. Ce n'est pas du tout politiquement correct, dans un monde qui privilegie
l'ideologie et le systeme anglo-saxons.
Le CNRS va mourir doucement de l'interieur, par des mecanismes simples.
*  De nombreux labos a tutelles multiples (universite/CNRS/INRIA ou INSERM ou .... ) se voient retirer la tutelle CNRS pour ne garder que deux tutelles maximum (alors que la tutelle CNRS est
tres protectrice pour se proteger d'universites autonomes, rapaces, et peu soucieuses de qualite scientifique)
* Le CNRS a infiniment moins d'argent a donner que l'ANR. Je fais partie par exemple d'un groupe de recherche finance par le CNRS a hauteur de 8000 euros par an a partager pour une cinquantaine de
chercheurs. Certains membres du groupe ont des financements de l'ANR ou de l'ERC (europe) de centaines de milliers d'euros, et de fait financent le projet. Le soutien du CNRS ne sert plus a
rien.
* L'evaluation fine des labos par le CNRS leur a ete retire, c'est maintenant l'AERES qui evalue sur criteres chiffres et indicateurs 'de performance".
* On pretend que le CNRS est nul, alors qu'il est excellent, envie dans le monde entier, et recrute environ 30% de chercheurs etrangers du monde entier, malgre des salaires ridicules (1500 ou 1600
euros net en debut de carriere, et ca progresse moins vite encore qu'a la fac!)

Mais en l'occurence, le CNRS libre scientifiquement sera remplace par ANR et AERES, nationales pilotees par l'etat, avec fonctionnement opaque, plutot que par l'Europe. Les financements europeens
sont destines a l'elite de l'elite, et dissuadent meme de postuler, tant il s'agit de distribuer des sommes enormes a un tres petit nombre de chercheurs.

Bises a toute la famille
Barbara


Gérard Couvert 11/12/2009 12:53


République : séparation des pouvoir avec primauté à l'exécutif
Laïcité : la source du droit est dans le choix des hommes et d'eux seulement
Justice sociale : l'argent (pour schématiser) n'est jamais légitime à organiser la vie des hommes


gilles 10/12/2009 14:13


Bonjour Edgar, je suis d'accord et je suis pas le seul, POI, comité Valmy, UPR, PCRF etc … sur
l'analyse du positionnement de Ségolène Royal vis à vis de la « construction-destruction européenne ». Je n'attends rien de bon de côté-là. Gérard, avant de pousser quelqu'un et d'abdiquer toute
volonté politique pour la remettre entièrement dans les mains d'Edgar, ce qui est à mon avis prématuré, il y a de nombreuses étapes à franchir dont la première est à mon avis se poser la question :
« Quelle forme de collaboration et d'action politique pouvons nous envisager ? » Qu'en penses-tu ?


Gérard Couvert 09/12/2009 23:25


Bon Edgard il faut parler sérieusement maintenant : quand vous présentez-vous à une élection ?