La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Laurent Joffrin offre un ministère à Marine le Pen

Nicolas Sarkozy doit penser très fort à l'Italie en ce moment, pas seulement pour des raisons conjugales. Là-bas, Berlusconi est allié à l'extrême droite de l'Alliance nationale et verrouille ses positions face à la gauche.

Ici, les voix du FN manqueront dimanche à l'UMP, dans de nombreuses régions.

Sarkozy peut faire une croix sur les régionales, les régions étaient déjà à gauche. Je doute fort qu'il ait envie de faire la même impasse sur la prochaine présidentielle.

Parions donc que d'ici à 2012, Marine le Pen fera son entrée au gouvernement. Il y faudra un changement de nom du FN, le départ de Jean-Marie, pas très présentable et après ce lifting ensemble tout deviendra possible.

Que vient faire Joffrin là dedans ? Il a donné par avance son blanc-seing à cette opération, dans son éditorial de ce matin, au nom du peuple : "la clé de la présidentielle prochaine se trouve dans la reconquête des classes populaires. Pour la réussir, il faudra trouver, en matière sociale, bien sûr - c'est la priorité - mais aussi dans le domaine de la sécurité et de l'immigration, des projets justes et efficaces. Même sans le dire, le peuple vient de l'exiger."

Un petit coup de chapeau à la matière sociale - dont l'adhésion au projet européen de Joffrin, de Libé et de la gauche dite de gouvernement, fait que le traitement s'effectuera façon Grèce, en plus ou moins soft. Vient le coeur de l'argument : un lien direct entre sécurité et immigration, au nom duquel, effectivement, Marine le Pen ferait aussi bien qu'Eric Besson.

*

Conclusion : en refusant de voir la réalité en face, en refusant de constater que les engagements européens plombent en France la croissance et tout espoir d'une politique même faiblement à gauche, la gauche prépare le terrain au Front National. Sarkozy n'hésitera sans doute pas longtemps avant d'entendre l'appel de Joffrin.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Autant en emporte le vent 16/03/2010 21:19


Ne vous inquiétez pas, la Commission veille contre toute forme de patriotisme : http://agriculture.gouv.fr/sections/presse5022/communiques/etiquetage-aliments


Gérard Couvert 16/03/2010 10:56


Voulez-vous dire que nous n'assimilons plus, nous-mêmes, les fondamentaux de notre culture (républicaine et laïque entre autre) et que donc nous ne fournissons plus un modèle assez lisible, assez
fort (voir intransigeant), assez attractif pour que les immigrés puissent, veuillent, s'assimiler ? cela je le crois aussi, mais ce n'est pas Mélanchon qui nous sortira de cette ornière.
Mais dire que cela n'a rien à voir avec les immigrés, avec leur volonté de s'assimiler ou même leur capacité à le faire (quelle serait votre durée de survie au Sahel ?) qui je crois à diminuer
depuis 20 ans, c'est du comme toujours du dogmatisme pseudo-humaniste de la LDH.
Reste que l'interrogation que j'ai reste sans réponse : ne serait-il pas préférable que ces populations restent dans leurs pays et nation d'origine; à la condition expresse  que des moyens
non-mesurés soient engagés pour leur développement économique et social.


edgar 16/03/2010 10:39



nous n'assimilons plus parce qu'il n'y a plus de croissance et de dynamique. nous ne nous assimilons même plus nous-mêmes ! le problème n'a rien à voir avec les immigrés eux-mêmes.



Gérard Couvert 16/03/2010 10:26


Encore une fois sur ce sujet, c'est vous Edgard, qui refusez de voir la vérité en face : vérité culturelle et létale.
Tant que vous n'aurez pas admis que c'est l'ensemble de notre construction politique et historique qui est menacée* vous abandonnerez le débat, laissant le champ de plus en plus ouvert au FN. Si
celui-ci change de nom, et devient un parti populiste avec une dimension anti-capitaliste, nous ne l'arreterons pas.



* par la panne dramatique de l'assimilation tout autant que par la sangsue libérale