La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

La démocratie inutile

Gilles, lecteur régulier, me signale un passage d'un article de l'Humanité à propos de la Grèce :


"désormais, toutes les lois et tous les accords pris dans le cadre du plan dit de soutien à l’économie défini par le gouvernement grec, l’UE et le FMI seront signés par Georges Papaconstantinou, le ministre grec des Finances, sans vote de la Vouli, le Parlement, qui ne sera plus qu’informée."


Il fallait bien l'Union européenne pour faire taire le Parlement dans le pays qui a inventé la démocratie.


 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

autant en emporte le vent.. 21/05/2010 13:38



Il ne faut pas désespérer de l'Amérique ! Pour info :


http://frketchup.blogspot.com/2010/05/la-grece-et-leuro-vus-des-etats-unis.html



edgar 17/05/2010 15:23



on ne découvre rien du tout pour la Grèce. Le Monde titrait ainsi, en 2004 : "Le « scandale grec » crée un nouveau doute sur la sincérité des comptes européens"


 


 



Haitiano 17/05/2010 14:25



Assez sidérant. Je suis d'accord.


Mais notons ensemble qu'il fallait bien l'Union Européenne pour faire adhérer la Grèce UNIQUEMENT parce qu'elle est le pays où a été (et pas "qui a") inventé la démocratie, sans oublier qu'à
l'époque où ce développement a eu lieu, ladite démocratie aurait très bien pu apparaître en premier sur les rives de l'actuelle Turquie...


Presque 20 ans après cette adhésion symbolique de l'ancrage idéologique de l'Europe de l'Ouest, nous nous rendons malheureusement compte que les démocrates grecs ont sans arrêt menti à leur
peuple et à leurs alliés. Sont-ils maintenant plus ou moins démocrates ?


Quant aux références à la démocratie du journal l'Humanité...