La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

La couv de l'Express

express.jpg

Je ne sais pas ce qu'annonce cette couverture. Elle m'interroge deux fois. Je me demande si le journal se rend compte de ce qu'il écrit : les francs-maçons manipulent les candidats. La semaine prochaine c'est les juifs ? Avec Soral en rédac-chef ?

Je me demande aussi pourquoi cette couverture ne fait pas plus de bruit. Peut-être est-elle confondue avec les multiples couvs sur les maçons, les hopitaux et les prix de l'immobilier. Il est tout de même très différent de titrer "Les maçons, leurs réseaux etc" et d'affirmer que "les maçons manipulent les candidats".

 

Il n'y a rien de plus facile et de plus irritant que de chercher partout la bête immonde. Il serait cependant idiot de ne pas non plus la voir là où elle est. Que les journalistes de l'Express soient réellement convaincus du pouvoir des francs-maçons ou qu'ils soient juste prêts à faire courir ce bruit pour vendre du papier, ça mériterait plus franches protestations.

 


 

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Gérard Couvert 16/01/2012 11:21


Je ne voudrais pas avoir l'air de défendre l'Express mais en quoi ce titre est-il si criticable ? Sa forme est commerciale soit, mais il y en a d'autres qui usent du même procédé, le Nouvel Obs
par exemple.


Quand à parler de la bête immonde, je crois Edgar, pour ce sujet comme d'autres, qu'il faut être moins réactif.


Si les francs-maçons (quelle loge d'ailleurs ?) influencent les candidats il n'est pas dit que ce soit dans un sens indigne ou néfaste ! Après tout les Francs-maçons n'ont jamais cherché à
dissimuler la nature de leur relation au pouvoir.


Pour finir à quand un titre sur la manipulation induite par l'ENA, HEC, et autres officines libérales-Atlantistes ?


 

edgar 15/01/2012 21:35


y compris son âme au diable ?

des pas perdus 15/01/2012 06:41


faut bien vendre...

gilles 14/01/2012 09:11


Et cela continue : Amazon aujourd'hui : Livres : Alain Soral à -5% et livraison gratuite


C'est la volonté claire des profiteurs du système d'envoyer les citoyens sur les voies de garage de la recherche de boucs émissaires. C'est sur que cela commence un peu à sentir le roussi avec
les « réunions de la dernière chance pour sauver l'euro » tous les quinze jours, les analyses de Jacques Sapir, Frédéric Lordon, Nicolas Dupont-Aignan, Jacques Nikonoff, François Asselineau,
Étienne Chouard … et tant d'autres. Alors pour ceux qui profitent du système UE-euro, envoyer sur les voies de garage les citoyens est vital pour la survie de leur système.


 


Étienne Chouard sur le scandale de la collusion des plus grands intérêts privés avec l'Agence France-Trésor ( celle qui vend littéralement la dette de la France ou plus prosaïquement la dette
publique des français ) : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2012/01/13/181-les-noms-des-gredins-prives-qui-tiennent-les-renes-de-la-dette-publique-comme-on-tient-la-bride-d-un-cheval-dresse



edgar 13/01/2012 12:25


Questions complexes que celles des religions, du communautarisme etc. La nature des positions de soral me paraît, pour ce que j'en ai vu, bien plus simple.


 


 

brise 13/01/2012 11:23


Une façon d'expédier une question finalement bien complexe...

edgar 12/01/2012 20:25


je ne vais pas épiloguer sur soral. il est obsédé par les juifs et les francs-maçons, ça suffit à le situer.

brise 12/01/2012 00:22


Soral n'est pas antisémite. Il est anti-tradition vétéro-testamentaire, et anti-religion judaïque. Mais dans sa dernière interview il appelle les Juifs à se désolidariser des "kabalistes" comme
Attali et Adler (sic).

H. 11/01/2012 09:16


Bonjour,


Soyez rassuré, vous n'êtes pas le seul à déplorer l'excellente qualité  de notre presse nationale et ses sujets
passionnants : http://laplumedaliocha.wordpress.com/2012/01/05/o-mon-franc-marronnier-cheri/.


Bonne journée

Joe Liqueur 10/01/2012 23:38


Comme disait Frémontel, citant de Gaulle, à propos du costume de Super-résistant (on a les références qu'on peut) : "En deux mots, ça craint".


Je ne sais pas si ça fait vendre, mais ça ne va pas me faire acheter. (On pourrait parler du costume de Barbier, aussi)