La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Jean Stern, la presse française, sur Ragemag

Toujours sous l'eau, très peu de temps pour écrire, suffisamment néanmoins pour signaler un bon papier sur la presse française, sur ragemag.

Extrait :

 

Le fait est que Libération stagne, même régresse, notamment du point de vue de l’ambiance. Le duo Demorand / Bourmeau est très mal vécu en interne, pour toutes sortes de raisons.

Lesquelles ?

Des questions de choix éditoriaux, humains etc. En gros la greffe n’a pas pris. Mais c’est surtout intéressant de s’interroger sur ce que représente Demorand, au delà du personnage. Il est l’idée que les journaux peuvent être incarnés, en dehors du journalisme et du management, par des personnages qui seraient des espèces de marques en eux-mêmes. Et ce qui est triste c’est que ce sont des journaux de gauche qui font progresser cette idée libérale. C’est Demorand à Libé, c’est Pulvar aux InrocksEt pourtant, Demorand, il n’a jamais dirigé une rédaction, il n’a jamais géré une boite… Et Dieu sait si c’est compliqué aujourd’hui de gérer un journal… Mais c’est pas grave, voilà, c’est une marque, c’est un nom et on croit que c’est ça qui va relancer les ventes. On prend vraiment les lecteurs pour des imbéciles ! Ça n’a évidemment aucun effet sur les ventes. Qui va se précipiter dans un kiosque pour lire un édito de Nicolas Demorand ou de Sylvain Bourmeau ? Sérieusement ? Ni vous, ni moi, visiblement ! (rires) C’est un peu triste en fait, parce qu’au quotidien à Libé, il y a des gens qui se battent pour permettre au journal d’avancer et sans jamais perdre de vue ce qui incarne ses valeurs, à savoir l’exigence journalistique. Mais avec les moyens qu’ils ont, c’est de plus en plus difficile pour eux, c’est clair.

Mais Serge July aussi était l’incarnation de Libé ?

Non, ce n’est pas July qui a fait Libération, c’est Libération qui a fait July. Et ça c’est très important pour moi. Mais aujourd’hui avec Demorand, c’est rien de tout cela. Et s’il partait demain ça ne changerait pas grand chose.

 

L'article entier : http://ragemag.fr/le-capital-nous-a-possede-et-deposseder-entretien-avec-jean-stern/

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article