La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

James Dyson : l'UE, machine de normalisation allemande

James Dyson est l'inventeur de l'aspirateur sans sac. C'est un ingénieur créatif qui maintient une tradition d'innovation dans l'industrie de l'électronique grand public.

En novembre dernier, il prenait position pour une sortie de l'Union européenne, avec un argument qui, pour être pro-domo, n'en est pas moins intéressant et original :

 

"L'union européenne est dominée par l'Allemagne et dans notre domaine nous avons les grands groupes allemands qui dominent le choix des normes et des règles de consommation énergétique, et du coup nous avons une préférence pour les vieux concepts au lieu de l'innovation".

 ("I think it’s a European Union dominated by Germany and in our particular field we have these large German companies who dominate standard setting and energy reduction committees, and so we get the old guard and old technology supported and not new technology.")

 

L'argument peut paraître anecdotique. Il rejoint cependant une idée développée par David Cosandey dans son très bon "Secret de l'Occident", que la division entre états européens a favorisé une concurrence qui a fait défaut à des états-empires comme la Chine ou l'Inde.

On peut aussi voir l'Union européenne comme une machine à stériliser les différences, et pas seulement sous l'angle culturel.

 



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

fd 14/12/2014 14:22


Ca marche aussi pour les Balkans http://www.b92.net/eng/news/politics.php?yyyy=2014&mm=12&dd=09&nav_id=92505