La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Guerre juste

"Il est vrai que le concept de "guerre juste" pose problème. Il est vrai que parce qu'elle est menée au nom de la justice et du droit, parce qu'elle disqualifie moralement l'adversaire et le rejette dans les ténèbres de la barbarie, la "guerre juste" ne sait pas s'autolimiter. Et il est vrai qu'il y a là une sorte de guerre qui, contrairement aux guerres traditionnelles où l'on se battait autour, par exemple d'un territoire, sera toujours tentée par l'anéantissement de l'adversaire".

Bernard-Henri Lévy, Ce grand cadavre à la renverse

 

Parfois il peut être utile de se relire.

 

Tant qu'à parler de BHL (intéressant son Grand cadavre), on peut aussi voir ce petit monument de 1977, où il se déclare encore fièrement maoiste ("Je tiens, aujourd'hui comme hier, l'épopée maoiste pour une des plus grandes pages de la récente histoire de France.")

Une admiratrice a titré cela BHL ou l'anti-narcissisme. Le spectateur jugera...

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

fd 31/05/2011 12:00



juste pour info


http://www.convergencedesluttes.fr/index.php?post/2011/05/30/LA-SYRIE-N-A-PAS-BESOIN-DE-BHL



fd 30/05/2011 11:48



Le gros problème de BHL comme de tant de gens de sa génération, c'est que c'est un relativiste. Il ne croit pas à la vérité objective. Dès lors seule son inspiration subjective compte. A la
limite il peut être complètement dans l'erreur du point de vue de quelqu'un d'autre, ce qui compte c'est sa quête à lui, son messianisme de "christ sans plaie" comme lui avait dit Villepin.
Johnstone avait raison de dire qu'il a le tempéramment d'un prédicateur. Ce qui est triste c'est que l'Occident ait eu besoin de sa théologie personnelle à lui pour justifier son propre rôle
après les cataclysmes du 20ème siècle. Que notre vieille Europe n'ait rien trouvé comme substitut à ses religions mortes que la triste épopée d'un combat chimérique contre l'épouvantail de la
"barbarie". Notre planète paie un prix très élevé pour cet aveuglement. Notez que d'autres ex maoïstes convertis à la croisade droitdel'hommiste ne regrettent pas non plus leur engagement de
jeunesse. Philippe Sollers par exemple. Je pense que c'est dû au fond de nihilisme (théologique) qui soustend cette idéologie et qu'on a pu retrouver aussi sous d'autres formes dans le nihilisme
du Sentier lumineux par exemple. On attend qu'un bon livre sur le nihilisme en politique soit publié, et qu'il analyse ses prolongements jusqu'au sein de l'establishment actuel (ce qui suppose
qu'il ne soit pas sponsorisé par la Fondation nationale des Sciences Politiques...)



Romain / Variae 30/05/2011 08:19



Disons qu'on peut trouver chez BHL de quoi réhabiliter BHL :-)