La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Eloge des bâtards

Vouloir tout lire, avoir tout lu, faire lire ses enfants, être intelligent, comprendre plus vite que les autres, lire de la philosophie quand personne n'en écrit plus, écrire des romans quand personne n'en lit, rien de cela n'est réservé aux porteurs du nom juif. Tous les immigrés s'en confortent, pour peu qu'ils ne se laissent pas abrutir par l'humilité vicieuse. Tous ceux aussi qui, assurés de généalogies autochtones et de patrimoines solides, ont reconnu en eux-mêmes cette barre de bâtardise qu'on appelle un talent.

 

Jean-Claude Milner - Penchants criminels de l'Europe démocratique

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

edgar 22/11/2011 20:27


olyvier : j'avais compris le sens général ! de rien !

olyvier 22/11/2011 19:09


Oh que mon commentaire était embrouillé ! On ne peut jamais corriger chez toi... Ne retiens que le merci.

Pour debon 22/11/2011 18:55


Eh bien moi, qui ai aussi lu - et apprécié - Christopher Lasch en mon temps, je trouve que les déplorations de nos intellectuels (Finkelkraut, Fumaroli...) concernant l'affaissement culturel
contemporain ont un côté facile.


Lasch les associait toujours à une critique historique et sociale.


Je dois avoir un vieux fond marxiste.

olyvier 22/11/2011 16:49


Je trouve "fantastique", sans que je sache tout à fait pourquoi, et en tout cas pas à l'idée d'un talent qui serait mien, de trouver quelque part ce petit extrait du livre d'un autre. Alors je te
dis merci.