La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Descartes sur le gouvernement Hollande

De Defensa s'interroge sur un possible rôle subversif de François Hollande (mon billet précédent).

Le blogueur Descartes lui est en revanche déçu par le gouvernement, avec quelques arguments bien sentis, et une conclusion découragée :

Ce gouvernement confirme mes pires craintes. La gauche, qu'elle soit "sociale-libérale" ou "radicale", a définitivement abandonné les couches populaires à l'abstention et au Front National. Qui peut penser que les intitulés des ministères tels qu'ils ont été choisis pourraient encourager l'électorat populaire à penser que ses préoccupations seront entendues ? Où sont les priorités données à la production, à  l'industrie, à la sécurité lorsqu'on constate que ces mots   ont disparu des intitulés, qui dégoulinent au contraire de bienpensance vide ? Pourquoi considère-t-on comme une évidence l'existence d'un "ministère des droits de la femme" et d'un "ministère en charge des personnes handicapées", mais on ne voit nulle part apparaître un "ministère des droits des travailleurs", "des droits des chômeurs" ou des "droits des retraités modestes" ?

 



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

fd 17/05/2012 22:50


Et le ministère du redressement économique confié à Montebourg avec toutes les connotations phalliques de l'intitulé, c'est du poulet peut-être ? C'est du prolétaire dur de dur je vous dis moi !
Descartes au Goulag !

Craig Willy 17/05/2012 16:59


"Où sont les priorités données à la production, à 
l'industrie, à la sécurité lorsqu'on constate que ces mots   ont disparu des intitulés, qui dégoulinent au contraire de bienpensance vide ?" Une très belle phrase..