La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Banquier

Un banquier sain n'est pas un homme qui voit venir le danger et l'évite, mais quelqu'un qui, s'il est ruiné, l'est conformément à toutes les règles et traditions et en compagnie des autres membres de la profession, en sorte que personne ne peut rien lui reprocher.

Keynes, La monnaie et l'économie, recueil de textes, Payot

 

 

 

On pourrait ajouter que le haut fonctionnaire partisan de l'euro est coulé dans le même moule : ayant décidé l'euro, il mettra un point d'honneur à se battre pour ce désastre, jusqu'à la fin. La garde meurt mais ne se rend pas.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Gérard Couvert 15/03/2013 01:08


Melanger la geste héroïque des grognards et les banquiers ou rond de cuir n'est guère approprié, d'autant que l'Empereur avait des idées saines sur la monaie, et des pratiques de voyou avec les
banquiers (sauf Torlonia qui était son ami) qui est encore trop d'egars pour ces connards.