La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Pauvreté

La pauvreté ne peut pas être "guérie", car elle n'est pas le symptôme de la maladie du capitalisme. C'est tout le contraire : elle est la preuve de sa bonne santé, l'aiguillon qui le pousse vers de nouveaux efforts, de nouvelles accumulations... Même les plus riches se plaignent de devoir renoncer à tant de choses... Même les privilégiés sont contraints d'être habités par la volonté de lutter pour acquérir encore plus...


Jeremy Seabrook, The race for riches : the human cost of wealth.
Cité par Zygmunt Bauman, in Le coût humain de la mondialisation

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article