La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Ne pas jouer avec les frontières

Les cibles de l'antisémitisme possèdent de façon générale le statut sémantiquement déroutant et psychologiquement troublant d'étrangers à l'intérieur du pays, et se trouvant par là même à cheval sur une frontière vitale qui doit toujours être clairement définie et maintenue intacte, imprenable ; et l'intensité de l'antisémitisme risque fort de rester proportionnelle à l'urgence et à la violence du processus de délimitation et de définition des frontières. Très souvent, l'antisémitisme a été une manifestation de ce désir de veiller sur des frontières ainsi que des tensions émotionnelles et des préoccupations pratiques qui en découlent.

Zygmunt Bauman, Modernité et Holocauste

De ce point de vue, la construction (d'un état) européen(ne) est une double poudrière : elle efface les frontières nationales tout en ne proposant aucune frontière extérieure stable.

Par ailleurs les inquiétudes ont l'air de se concentrer aujourd'hui sur la burqa plus que sur la kippa.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

edgar 06/07/2009 13:16

?

Gérard Couvert 06/07/2009 11:47

Titus, qui aimait les Juifs à fait une boulette, c'est entendu ! il à cru qu'en dispersant les Juifs il aurait la paix en Palestine et que les éxilés seraient assimilés par la romanité, il s'est trompé.Vous savez que c'est aujourd'hui l'anniversaire de la conférence d'Evian sur les Juifs s'échappant d'Allemagne ?

Daniel Dresse 05/07/2009 16:23

Raccourcissons la burka  -quelques coups de ciseaux et un ourlet-  aux dimensions de la kipa et parions (je sais que cela ne semble guère évident) que l’équilibre de l’inquiétude en sera rétabli. Mais je ne vais pas vous importuner plus avant. Bon vent, Edgar.