La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Des effets positifs de l'abstention qui vient...

L'abstention va-t-elle libérer la parole en France ?

Alors qu'un sondage annonçait une possible abstention à 60%, j'entendais le chroniqueur politique de France Inter donner comme raison "qu'il n'y a pas d'opinion publique européenne".

J'imagine qu'il est déjà en train de se faire remonter les bretelles ; Demorand l'a repris peu après, à la suite d'un échange insipide avec Marie-Georges Buffet et un chef d'entreprise ("vous voyez Thomas Legrand que l'Europe c'est passionnant").

Le fait est que l'abstention libère par rapport au préchi-précha obligé sur l'Europe sociale qui vient (demain, c'est promis, et si pas demain, après demain. Et ce depuis 1957...)

Ce déblocage du débat est bien plus important que de donner un ou deux % de plus à des partis qui seront noyés dans le système européen, marginalisés au sein d'un parlement lui-même marginalisé.



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

edgar 10/06/2009 18:34

je fais une distinction assez profonde entre la Vème et le régime européen. La Vème a plein de défauts. Le régime européen est un défaut.

Stéphane Erard 10/06/2009 08:20

57% d'abstention, à mon sens, implique que l'Europe n'est plus un état de fait, mais un état IMPOSé !http://fr.wikipedia.org/wiki/Abstention#Abstention_comme_acte_politiquehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Mandatement_imp%C3%A9ratifEt pour finir, le meilleur : http://fr.wikisource.org/wiki/Constitution_de_la_France_(Ve_R%C3%A9publique)#Article_27Voilà pourquoi la V république française est une grosse blague adémocratique. Il m'est inutile d'aller chercher la cause de tout cela dans la notion de "parti" quand il nous faut parler d'un "tout". Mais ça, j'ai bien l'impression que peu de gens s'en rendent compte, ou ne l'expriment pas assez clairement, haut et fort.

Gus 29/05/2009 05:49

Gerard+Couvert: Voter n'est pas contester, mais cautionner.

LEVY 28/05/2009 19:01

C'est bien mon avis : 60% et plus d'abstentions - je dirais mieux  "de refus de vote" - vaudrait un nouveau NON à un référendum sur l'Europe !Amitiés.JL

edgar 28/05/2009 15:38

Gérard : pourquoi serait-ce mieux d'avoir une Europe aux couleurs de la France ? Ca ne me paraît guère mieux qu'une europe néolibérale. il me semble qu'il y a dans tous les partis en présence le 7 juin l'idée que quelque part gît la bonne Europe qui n'attend que le baiser du prince charmant pour se réveiller.Je crois, et c'est ma réponse à Laurent K, qu'aucun des partis du Non d'une part n'a mis en avant le non et la baffe que nous nous sommes prise. D'autre part, l'UMP et le PS sont peu sensibles du point de vue portefeuille aux élections européennes. Aux régionales on en reparlera, et là je voterai.

Laurent K 28/05/2009 15:18

Pas convaincu. Nous nous sommes fait empapaouter par les partis ouiouistes sur le TCE/Traité de Lisbonne parce qu'ils avaient les leviers du pouvoir en main. Otons les leur et ils commenceront à se souvenir qui'ils sont supposés représenter leurs électeurs, pas leur forcer la main.Donc le 7 juin, votez ! Pas parce que le parlement européen a de véritable pouvoir et qu'il fera changer l'Europe -il n'en a ni les pouvoirs ni la volonté- , mais parce que cela touchera l'UMPS là où ça lui fera le plus mal : au portefeuille.

Gérard+Couvert 28/05/2009 13:51

On n'attire pas un électeur comme on attire le chaland ; on lui fourni des analyses et des propositions portant un avenir différent, puis on répète en attendant que l'alchimie se fasse, humblement et patiemment. L'autre façon de faire de la politique ne m'intéresse pas, je n'aime pas l'argent (et il me le rend  bien !), et l'autre façon implique d'y être soumis. Certainement vous n'êtes pas plus anti-républicain, que je ne suis raciste, pourtant je suis anti-islamique ... les mots ont parfois des relents qui n'augurent pas de leur goût (c'est d'ailleurs pour cela que les américains ou les sociaux-démocrates n'aiment pas la concoyotte !). Je suis toujours convaincu que le retrait pur et simple de l'Europe serait une bonne chose (à la condition d'avoir un gouvernement fort et prêt à remettre toute la chaîne libérale en cause), j'ai prôné, publiquement, ce cataclysme politique (et que nous paierions d'une agression économique considérable), pour quel résultat ? le faire maintenant c'est encore trop tôt, c'est se retrouver ipso facto dans le camp des passéistes, des ringards, des "vieux cons", etc. Relisez bien le programme de D.L.R. vous verrez bien que sa mise en œuvre impliquerait un rejet de cette politique de la France par nos "partenaires", et donc initierait un processus d'éclatement de l'Europe, ou, ou bien, ou mieux, une nouvelle Europe aux couleurs de la France. Croyez-vous que, le corps social français évoluant vers la scission d'avec Bruxelles, va aller vers le F.N.(ancien) ou l'U.P.R., voire le N.P.A. ? bien sur que non, l'U.M.P. et le P.S. trouveront en leur sein les braqueurs à 180°, c'est à ce moment là que Dupont-Aignan pourrait devenir indispensable et négocier avec une barre très haute ... à condition que D.L.R. existe encore. C'est l'abstention qui tuera D.L.R. laissant le terrain à de Villiers et Besancenot.

edgar 28/05/2009 12:18

1. D'abord l'abstention mord surtout sur l'UMP et le PS.
2. Si vous me pensez anti-républicain vous perdez sans doute votre temps à lire ce que j'écris ici.
3. je commence à fatiguer des anti-europe qui m'expliquent qu'ils prôneraient bien la sortie de l'UE mais que l'électeur n'est pas mûr. Un parti républicain doit considérer que l'électeur est mûr, sinon il n'est pas républicain. Vous prenez déjà des mauvaises habitudes M. Couvert : vous vous en prenez à l'électeur que vous n'avez pas su attirer plutôt que de mettre en cause votre programme.
 
 
 
 
 

Gérard+Couvert 28/05/2009 10:21

Lundi 8 Juin, ayez le triomphe modeste, il ressemblera à celui des dictateurrs plébiscités.Vous aurez enterrré laseule force contestataire qui pouvait croitre en attirant le profond malaise identitaire des nations (ici la notre) sans apparaitre comme réactionnaire.Vous encouragerez les média à bafouer la démocratie un peu plus et à nous priver de moyens de porter notre discours.Pour l'Europe tout continura comme avant, le "oui" l'emportera en Irlande, la France abandonnera son siège à l'ONU, lesOGM auront la part belle, les délocalisations se poursuivrons ...Bien sur ce n'estpas 1 député au parlement sans pouvoir d'une europe introuvable qui aurait modifié cela, mais pour beaucoup de citoyens cela aurait été un signal de l'engagement anti-européen, là le "on ne peux rien faire" va prospérer ; vous avez rendu un fier service aux libéraux anti-républicains et anti-nationaux.Mais n'etait-ce pas cela le but poursuivi ?