La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

L'église catholique a son anti Benoit XVI

Le père nicaraguayen Miguel d'Escoto loue la sagesse de l'Iran et regrette les décisions de la Cour Pénale Internationale, un peu trop enclin à ne s'attaquer qu'à des dictateurs bronzés (on ne peut pas lui donner tort, ni dans la volonté de ne pas diaboliser l'Iran, ni dans son souci de ne pas "faire un exemple" avec Omar El-Bechir. Meme la CPI a l'air de patauger).

Il n'est certes pas pape mais préside en ce moment l'Assemblée générale des Nations Unies.

Les USA ne sont pas prêts d'envoyer leurs paiements en retard à l'ONU.


Source : New York Times

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Frédéric Delorca 18/03/2009 14:20

"Les USA ne sont pas prêts d'envoyer leurs paiements en retard à l'ONU"...Ni au Nicaragua dont est originaire M. d'Escoto. La Cour internationale de justice (CIJ) de l'ONU a condamné les USA dans les années 1990 à indemniser le Nicaragua pour leur soutien militaire à la guerrilla Contra qui a ravagé le pays pendant près de 10 ans, soutien illégal au regard du droit international. Les Etats-Unis n'ont jamais reconnu la validité de ce jugement. La CIJ est moins sympathique à leurs yeux que la CPI (à l'égard de laquelle ils ont pu obtenir une immunité), le TPIY ou le TPIR...