La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

L'Amérique vue par Paul Craig Roberts

Trois articles de ce conservateur éclairé cette semaine.

Son opinion sur l'équipe Obama d'abord : il ne fait pas confiance à un assemblage de pro-israéliens en politique extérieure, et de responsables de la crise actuelle pour ce qui est de l'économie (Geithner, Summers et Diana Farrell, venue de McKinsey où elle a proné l'outsourcing massif de la part de sociétés américaines - remplacement de compétences domsestiques par des compétences chinoises ou généralement asiatiques).

Face à ce constat de défaillance de l'Amérique (the era of American leadership is over), il relève que Vladimir Poutine a été brillant à Davos, et a plaidé pour des solutions intelligentes à la crise, notamment l'instauration d'une monnaie mondiale.

Ensuite il enfonce le clou avec un billet sur la faillite californienne. La Californie (huitième puissance économique mondiale, prise individuellement) a commencé à payer des bourses universitaires et des allocations aux handicapés en reconnaissances de dette. Les banquiers ont été priés d'accepter ces reconnaissances de dette comme moyen de paiement. Etendant la situation californienne à l'ensemble des Etats-Unis, Roberts se demande jusqu'à quel moment le monde acceptera de financer un pays qui continue à tirer des traites et à financer des guerres étrangères comme s'il disposait d'un crédit illimité (astonishing incongruities)... Au sujet des guerres, Roberts évoque ce fait peu commenté par la presse : à Davos, le Premier ministre pakistanais a rappelé que les bombardements américains au Pakistan se font sans l'accord du Pakistan.

Dans un troisième billet enfin, il traite de mensong la guerre américaine contre le terrorisme, affirmant que si le terrorisme d'Al Quaeda était si inquiétant, au moins un néocon américain aurait été assassiné. Il affirme également que si le Hamas était si armé par l'Iran, Israël aurait sans doute eu plus de pertes à Gaza. Il conclut donc son billet ainsi :

Les affirmations invérifiées que l'Iran fournirait des armes sophistiquées aux Palestiniens sont similaires à celles selon lesquelles Saddam Hussein avait des armes de destruction massive. Ces affirmations de propagande sont des justifications pour le meurtre de civils arabes et la destruction d'infrastructures civiles en vue d'obtenir l'hégémonie des États-Unis et d'Israël au Moyen-Orient. (traduction automatique Google légèrement améliorée).

Bref, un ensemble de billets d'un réalisme froid et informé, dont on espère que l'avenir les contredira...








 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article