La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Contre BHL en procureur

Un billet de Philippe Bilger, procureur à Paris (avocat général à la Cour d'appel plus précisément).

Il s'étonne de l'omniprésence de BHL, intervenu récemment dans l'affaire Siné contre Val.

Extrait :

Si le judiciaire semble s'être sorti à son avantage des avancées imprudentes de BHL, je suis stupéfié, en revanche, par la complaisance médiatique. Il est vrai qu'au sujet de BHL, on l'a souvent évoquée ; mais dans ces péripéties lyonnaises, elle atteint son comble. Des journaux les ont narrées sans insister mais pour décrire leur caractère à la fois ridicule et dangereux, personne ne s'est levé. Il fait peur apparemment. J'admets ses puissances secrètes, l'étendue de son emprise, les clientélismes qui s'abreuvent à sa source, son aura indéniable et inquiétante. Il n'y a pas qu'en économie que les "maîtres du monde" sont à craindre. Il suffit de lire le récit de son cher ami Enthoven sur la vie festive et occulte de BHL et de son épouse à Tanger pour percevoir qu'on ne fait pas le poids, que les médias, pour la plupart, rampent parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement. Pas tous les médias heureusement, mais si peu de lucidité pour tant d'ivresse. Un article à la fois informé et d'une pertinente distance critique de Fabrice Arfi dans Mediapart. Un billet percutant de Philippe Cohen dans Marianne 2 qui éclaire la contradiction entre le soutien à Salman Rushdie et la chasse à Siné. C'est tout. Je songe à Marguerite Duras qui, en dépit de son génie, ne s'était jamais vraiment remise de son "forcément sublime" au sujet de Christine Villemin que son intuition erratique sentait coupable. Ce qu'elle a subi, le ridicule qui l'a atteinte, le discrédit dont elle a été victime, BHL, pour bien plus, en est toujours indemne. Pourquoi ?

Je partage l'opinion de Bilger sur la crédibilité de BHL, qui tend vers le zéro. Sur la forme, certains termes de Bilger font appel au vocable traditionnel de la droite la plus extrême ("puissances secrètes", "vie festive et occulte", "emprise", "maîtres du monde"...)



Post scriptum : le temps manquant, je ferai plus fréquemment des billets signalant ou commentant rapidement d'autres billets ou articles...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

edgar 03/02/2009 11:48

Bien dit Olyvier. Ne pas sous-estimer le poids des idées...

olyvier 02/02/2009 19:17

Je crois que vous vous trompez Faal. L emprise de BHL vient d une absence de reponse a L ideologie francaise. Son dernier mot en tout, vient de la sideration que nous avons ressentie a ce moment la.La charge etait rude, pour partie pertinente, elle arrangeait la gauche non communiste... Depuis, nous subissons.

Faal 31/01/2009 19:16

La crédibilité de BHL est sa fortune.