La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Emmanuel Todd, Après la démocratie, lecture 4

  1. Suite de mes notes de lecture
  2. Chapitre 4. la crise de l'égalité


Ce chapitre est toddien par excellence. Il s'agit de reprendre une caractérisation des  « esprits nationaux » expliqués par l'anthropologie et les structures familiales – qui ont remplacé chez Todd le rôle explicatif qu'avaient les classes chez Marx. Je veux bien admettre que la famille souche soit plus rigide que la famille nucléaire et que sur la longue durée, les pays où cette structure domine soient plus rétifs à la démocratie. Mais de là à expliquer Poutine par cette simple donnée, j'ai du mal.


Hors, Todd passe ainsi sans arrêt de l'analyse de structures familiales sur deux siècles à des considérations de très court terme (comme il sent bien que les explications qu'il retire de son analyse anthropologique sont un peu courtes, il prépare une nouvelle arme atomique, une Origine des systèmes familiaux. Creusant sans cesse plus profond son exploration des superstructures de nos sociétés, il va ainsi mettre à jour l'origine de l'origine. Je crains le pire...)


Je ne crains pas réellement d'être trop sévère. Aller déduire des structures familiales bretonnes que « ces formes originales font de la fierté d'être breton un cas à part, porté par autre chose que la banalité de la famille souche basque, béarnaise, catalane, allemande ou japonaise. Ce fonds anthropologique justifie la prétention bretonne à un certain caractère unique, indépendamment de la langue et du biniou ». Pour moi, un tel fatras n'est guère plus scientifique que la craniologie du XIXème. Demandez à un basque s'il est moins justifié dans la revendication de son unicité qu'un breton. Ou expliquez à un catalan qu'il est plus proche du japonais que du breton... Comme l'écrit Todd plus loin « ce qui ne peut être rigoureusement démontré n'a guère de valeur »...


Au final, il faut cependant noter un point important : Todd abandonne son analyse anthropologique, qui lui a bien servi. En effet, il note que la passion française de l'égalité serait mourante, alors même qu'elle découle selon lui de la structure anthropologique française. Là, le lecteur assidu de Todd est comme l'incroyant, plongé dans le vide interprétatif le plus complet : les structures anthropologiques n'expliquent plus rien, et la France n'est plus égalitaire.


...suite...



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

frd 09/01/2009 00:11

je tiens à prciser quej e n'ai jamais vu Todd cité par des sociologues universitairesplus généralement je n'aime pas beaucoup les inventions de causalité qu'aucune statistique ne peut démontrer, et préfère, de ce point de vue là, une démarche idéaltypique comme celle du type qui a publié récemment en antjropologie du corps "La nudité, pratiques et significations"

Eric 08/01/2009 21:21

C'est pourtant ce qui m'a séduit dans le bouquin. Mais tu as sans doute raison d'être critique.

edgar 08/01/2009 08:37

Non, il ne va pas jusque là. Il en est au stade du ralliement honteux (entendu chez Bayrou todd expliquer qu'il avait voté oui au référendum de 2005 mais s'était réjoui de la victoire du non. Il y eut de vrais frissons dans l'auditoire...)

Gus 08/01/2009 08:08

"Au final, il faut cependant noter un point important : Todd abandonne son analyse anthropologique, qui lui a bien servi. En effet, il note que la passion française de l'égalité serait mourante, alors même qu'elle découle selon lui de la structure anthropologique française. Là, le lecteur assidu de Todd est comme l'incroyant, plongé dans le vide interprétatif le plus complet : les structures anthropologiques n'expliquent plus rien, et la France n'est plus égalitaire."Je suppose qu'il faut alors tenter de se représenter la France à l'intérieur d'un modèle construit à partir d'une image d'Epinal des Etats-Unis : la diversité de Texas à Harlem en passant pas L.A. et l'évidente égalité qu'a chacun d'errer au long de la route 66.En théorie, à l'origine, l'union (implicitement, dans cette forme d'égalité qu'est l'égalité face au marché économique) dans la diversité, c'était le projet des USA. Désormais, c'est la devise de l'Union Européenne. En pratique, l'intellectuel exigeant qu'est fatalement le lecteur sait que l'égalité par l'union ne saurait être sans un état fort et interventionniste, comme par exemple, celui qu'incarne maintenant notre Président. Nous annoncez-vous pour la suite un plaidoyer vibrant en faveur de la voie moyenne et moderne qu'est l'Union ?