La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Promenons-nous en Ukraine...

Dans mes archives, un article du Monde signé Michaël Prazan et titré "L'Ukraine, pays européen ?, pas évident" (16/9/08).

L'auteur s'interroge à juste titre sur ce pays dont l'Union européenne a estimé qu'il avait vocation à venir rapidement faire le 28ème pays membre : "L'Ukraine, pays européen, partage avec les pays de l'Union européenne une histoire et des valeurs communes", déclaration du 9 septembre, à l'issue d'un forum Ukraine-UE.
 
Prazan évoque les nostalgies douteuses de l'Ukraine, avec laquelle l'Union partage tant de valeurs communes : "le 27 juillet, la ville de Lviv, ancienne Lemberg, capitale de la Galicie, organisait en partenariat avec la télévision locale une grande manifestation en l'honneur de l'UPA, le courant nationaliste ukrainien qui avait collaboré avec les nazis (avant de se retourner contre eux) et... de la SS Galicia, une unité supplétive de la SS constituée de nazis ukrainiens ayant commis des massacres de civils, notamment en ex-Yougoslavie."

Quelques coups de Google permettent d'illustrer ces charmantes réjouissances ukrainiennes, de façon encore plus frappante qu'un article vite oublié. Par exemple avec cette jolie photo trouvée sur un site néonazi très fier de Lviv, terre de libertés où l'on peut encore pavoiser comme il se doit, joyeusement :




D'autres images sur un site russe :




Je ne saisis pas exactement où sont les valeurs communes auxquelles faisait référence le communiqué sus-cité, peut-être celles-ci :






Je crois que j'ai un peu une indigestion de valeurs communes...






Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

frederic 12/11/2008 16:18

En tout cas sans les Séleucides il n'y aurait pas eu Antioche, et sans Antioche il n'y aurait pas eu de christianisme (sauf peut-être en passant par "Alexandria ad Aegyptum", mais ç'aurait été fort différent, et il n'y a pas eu de prédication de Paul à Alexandrie je crois). Les Séleucides débauchés sont peut-être les vrais pères de l'Europe... C'est eux que nous devrions avoir sur nos billets de 20 euros, plutôt que des ponts coupés.

olyvıer 12/11/2008 15:10

rıres. ben voyons !je donne aussı d autres cote, tu saıs, et pas sı mal, moı quı n aı pas de gros arguments.

fd 12/11/2008 15:04

"j aı eu le sentıment a Antıoche de rentrer en Europe."C'est ton côté pentecôtiste. On retombe sur l'Europe chrétienne...

olyvıer 12/11/2008 14:59

D accord avec Frederıc, et en partıculıer sur la manıere de le dıre. J ajouteraıs : ces soldats sales quı nous ont lıberes de toute cette cıvılısatıon europeenne, nette et ımpeccable jusqu,a Auschwıtz.Antoıne : je vıens de passer la frontıere entre la Syrıe et la Turquıe, et j aı eu le sentıment a Antıoche de rentrer en Europe. C est un peu a cote de votre commentaıre, maıs je voulaıs vous le dıre.

Antoine Block 07/11/2008 13:54

C'est drôle comme la simple idée que que la Turquie puisse peut-être, un jour, envisager de pouvoir éventuellement entrer dans l'UE, provoque des attaques de paniques chez les Français, alors que le fait d'intégrer des pays nostalgiques du nazisme — ou au moins complaisants avec cette histoire (je pense à la sympathie revendiquée de nombreux Italiens pour le fascisme) — ne soulève pas la moindre remarque.

fred 06/11/2008 12:00

Non non vous n'avez pas compris. En Lettonie aussi on érige des monuments aux SS. Mais, comprenez-vous, c'est parce que ces pauvres pays martyrs ont été victimes du stalinisme. Alors forcément, pour eux les SS étaient des libérateurs. C'est normal. Et puis les SS étaient quand même plus européens que ces troupes d'Ivan kazakho-mongols illéttrés et brutes qui se sont déversées sur l'Europe de l'Est en 1945, non ? Ce sont eux, ces truco-mongols rouges qui nous posent problème, voyez-vous, parce que c'est à eux que l'Est de l'Ukraine industrielle et russophone, remplie d'affreux ouvriers, continue de rendre hommage. C'est cette Ukraine là qui nous pose problème. Pas du tout celle qui rend hommage aux SS.