La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Des nouvelles de Radio Bruxelles

"les États membres n’ont pas compris qu’ils sont devenus de simples départements de l’Union : on n’a jamais demandé à un conseil général de réagir à une crise bancaire…"

C'est signé Jean Quatremer, amuseur en chef du blog les coulisses de Bruxelles. Sur le plan de secours européen, il s'agit manifestement plus d'un emballage commun de décisions nationales (et fortement inspirées du plan Brown), que de la naissance d'une nation fantasmée par les commentateurs (propagandistes).

Au delà du plan de sauvetage, la réaction de Quatremer va à l'encontre de la scie habituelle sur l'Union si fragile et démunie. Bien évidemment l'Union est en concurrence permanente avec les Etats, et bien évidemment elle n'a comme seul objectif de les renvoyer au rang de conseils généraux (pour les supprimer in fine, ce n'est pas pour rien que cette comparaison est venue à l'esprit du bon M. Quatremer, il aurait pu parler de Conseils régionaux mais ça ne lui est pas venu à l'esprit.)

Post scriptum : Pour Paul Krugman, prix Nobel d'économie peut-on écrire maintenant, c'est Gordon Brown qui a une chance de sauver le système financier mondial, pas le cirque de Bruxelles.




Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Gus 14/10/2008 16:55

Avant d'encenser Brown, vérifions qu'il existera encore un Royaume-Uni fin 2010. A voir la taille des capitalisations gérées dans les banques anglaises comparées au PIB du Royaume, ke me dis que si ça commence à se dégonfler ça va faire mal...

sav 14/10/2008 14:21

Je pense qu'il s'agissait un peu de provocation.Par ailleurs, l'intervention concertée des Etats européens semble efficace. Attendons de voir.