La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Le triomphe du capitalisme...

Braves gens, vous croyez vivre une crise du capitalisme, que nenni. Charles Wyplosz, professeur d'économie à l'Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement de Genève, y voit au contraire une grande victoire des marchés :

Le nettoyage en cours à Wall Street signale le triomphe du capitalisme et annonce un système bancaire régénéré. Les banques qui s’étaient laissé aller à l’auto-complaisance disparaissent. De nouvelles banques vont émerger, après avoir tiré les leçons des erreurs passées. Un jour, sans doute, elles aussi auront vieilli et feront de grosses erreurs, les mêmes, peut-être, et elles disparaîtront. Un marché où seuls les bons survivent est un marché efficace. Wall Street va bientôt retrouver une nouvelle jeunesse.

Tout l'article est une caricature. Il réussit à ne pas évoquer les fonds publics versés à robinets ouverts pour soutenir des banques fragilisées. Et d'ailleurs, la crise est due non aux marchés, mais aux agents des organismes de régulation (pensez, des fonctionnaires : "les superviseurs sont, en général, des gens infiniment moins bien payés que ceux qu’ils sont censés contrôler. Forcément, les financiers les plus habiles ne sont pas attirés par cette profession. Dans le tête-à-tête contrôleur-contrôlé, la partie est inéquitable.")

Pour les lecteurs qui penseraient encore que Telos est un think tank progressiste...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Gus 24/09/2008 17:54

Ce qui dit Wyplosz est de surcroit faux : la règlementation financière et notamment les normes comptables internationales n'ont cessé d'évoluer dans un sens procyclique : c'est à dire, ont amplifié le problème qu'elles étaient censées contribuer à éviter, sous la pression de la concurrence entre places financières, qui a depuis longtemps dépassé la simple question de la fiscalité des revenus financiers.De la part d'un savant de son calibre, on ne peut pas imaginer une seule seconde qu'il puisse ignorer cela. Puisse Google conserver cette évidence pour l'éternité, ou, du moins, jusqu'à mort ou repentance de leur auteur

sav 24/09/2008 17:33

Un chameau, cigalette.

cigalette 24/09/2008 17:08

Bonjour,Le capitalisme n'est pas à nier /comme Besancenotn'est pas à déifier comme les civilicides actuelsIl doit servir et non se servir.Cordialement.ps Jésus disaitIl sera plus difficile pour un riche d'entrer au paradis qu'à un éléphant de passer par le chas d'une aigulle...

edgar 24/09/2008 12:00

Ben moi je n'ai aucune illusion sur Telos, mais c'est dirigé par Zaki Laïdi, incarnation de la gauche moderne et bien pensante (et européenne)

sav 24/09/2008 11:43

Telos progressiste? Vous rigolez!Et Wyplosz en tient une couche, c'est clair.

edgar 24/09/2008 11:28

Il y a de la place pour tous dans la maison du père (en français contemporain : j'ai beaucoup de fils RSS dans mon netvibes...)

Un trolleur fou de passage. 24/09/2008 11:03

Je ne vous savais pas chrétien au point de vous rendre à la messe.Pardon.San rancune, hein ?