La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Résultat du référendum irlandais

France Inter annonce une possible victoire du Non ! Un commentateur chez Quatremer précise que les 10% des urnes ouvertes dans le Donegal donnent toutes le Non vainqueur...

à suivre...

Champagne ?




13h30 : la télé irlandaise annonce le oui en tête dans certains quartiers...


15h : c'est plié, pour le Non. Youpi !

*

Ne boudons pas notre plaisir.

Même si les heureux du monde - européen - nous expliqueront que l'Irlande est un pays crasseux sorti de la misère provisoirement par la généreuse Europe, qui n'aurait jamais dû être admis à voter, il reste que le message est clair : même gavés de subventions, les citoyens ne perçoivent rien de positif dans l'Union. Et tout laisse à penser que partour ailleurs en Europe, appelés à voter, les pays européens se prononceraient dans le même sens.

Et même si bien évidemment, personne n'a voté en connaissance de cause sur la lettre des textes européens (même du côté du Oui, qui le pourrait ?), c'est un encouragement à continuer de refuser toute avancée de l'Union (clairement, comme l'a bien posé Malakine, il s'agit de refuser l'Europe, non de rêver une Europe "autre").

Il faut bien comprendre qu'au delà des textes, du cadre institutionnel et des arguties sur les différences entre Nice et Lisbonne, il y a une dynamique européenne qui est en train, je l'espère d'être freinée.

Dans bien des domaines, la Commission, la CJCE, prennent des décisions qui vont au delà de leurs compétences. Le principe de subsidiarité, destiné à faire passer la pilule de Maastricht, a été vite enterré.

A grands coups de messages fort clairs, comme celui que vient d'adresser l'Irlande, on peut attendre que les institutions européennes y réfléchissent à deux fois avant de faire leur prochain "petit pas" subreptice, avant de grignoter encore une compétence nationale.

La Commission va peut-être réfléchir un peu plus longuement avant d'interdire à des collectivités locales allemandes de détenir des parts de Volkswagen, d'autoriser la libre circulation des poulets chlorés, de fixer la limite hebdomadaire du temps de travail à 60 heures etc...

Vaines pensées ? J'espère bien qu'aucun ouiste ne me traitera de naïf sur ce point, en avançant que quoi qu'il arrive, le char de l'Europe avancera. Ce serait avouer que d'ores et déjà ils ont admis que la démocratie est une formule vaine.

Je veux croire que la volonté démocratique, qui vient de s'exprimer clairement en Irlande, finira par l'emporter.








Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Gus 13/06/2008 21:26

L'une des conséquences à mon avis les plus intéressantes de la chose est que cela va forcer les listes qui se présenteront aux européennes à se positionner d'une manière plus complexe que oui-oui ou non(oui-oui). Il va y avoir de la place pour les bilans et les projets dans la campagne que l'incertitude relance.Ceux qui se sentent la vocation de dépité européen n'ont plus qu'à se préparer ! 7000 €/mois plus les frais

edgar 13/06/2008 20:43

Seb, pas chez moi le soutien à un modèle européen. lis ce que j'ai écrit sur le bouquin de Méda, je défends exactement l'inverse : il y a bien un modèle social français, qu'il est urgent de préserver et de moderniser (pour ajouter de nouveaux droits - à la crèche par exemple), et tous les tenants d'un hypothétique modèle européen se foutent le doigt dans l'oeil. Entre les 48 heures britanniques et les 35/39 françaises, qui est le modèle ?on peut globalement dire que les pays européens sont plus "sociaux" que les USA, et encore, est-ce encore vrai dans l'europe des 27 ?Et excuse moi, il faut être convaincu de l'Europe pour trouver utile de donner à ce truc un visage politique et institutionnel. Qui a dit qu'il en fallait un ? Que c'était utile ? ça sert à qui ? Pourquoi ?Parce que unis nous sommes plus forts ?S'il n'y a pas de volonté d'Europe, pas de projet, pourquoi donner un visage en carton-pâte à un truc que les citoyens ne cessent de rejeter lorsqu'ils en ont l'occasion ? Pour faire un joli village Potemkine ?Que tu aies envie, en plus, de punir les nonistes pour oser refuser une telle mascarade en dit assez long sur le ouisme...C'est marche ou crève ?Une bonne nuit de sommeil et il n'y paraîtra plus !

Seb 13/06/2008 20:17

Edgar, parle moi de ton modèle européen que tu soutiens sans cesse. Ce traité était l'occasion d'avanver, de doter l'Europe d'un visage politique et institutionnel. Dans ton camp, tu estime surement qu'il n'allait pas assez loin dans les mesures sociales, trop vite dans les élargissements. Il était sans doute une première étape à valider avant d'avancer.En lieu et place de cela, l'Irlande plonge l'Europe dans un flou artistique dont on ne sait ou il ménera. J'espère de mon coté qu'il persistera en un grand marché déreglementé ultra libéral, les nonsites d'hier réfléchirons alors surement.

Laurent_K 13/06/2008 18:56

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Merci les Irlandais.

Fabien Besnard 13/06/2008 18:00

Champagne ? Whiskey !

maup 13/06/2008 17:52

Aaah, c'est bon!