La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Uniquement pour Gus...

Huit nations insulaires du Pacifique ont décidé de bloquer les activités de pêche au thon dans deux vastes zones des eaux internationales. Cette décision, très bien accueillie par les écologistes, a été annoncée à Palau lors de la réunion ministérielle de l'Agence des pêcheries du Forum des îles du Pacifique à laquelle 17 nations ont participé. Ces zones, l'une au nord de la Papouasie Nouvelle-Guinée et la seconde plus à l'est, sont ratissées par des braconniers qui menaceraient la durabilité des stocks de thon. Des observateurs seront exigés sur le pont des navires qui traversent ces zones dans les eaux internationales. Toutes les nations présentes à la 4ème réunion ministérielle de l'Agence des pêcheries du Forum des îles du Pacifique ont accepté de prendre des mesures immédiates pour la protection du thon ventru et du thon à nageoires jaunes.
Les ministres ont aussi décidé d'interdire l'utilisation des Dispositifs de concentration du poisson (DCP) trois mois par an.
Les thoniers devront également être pourvus de dispositif de localisation des navires. Ces mesures prendront effet le 15 juin prochain.



Et sans la Commission européenne !



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Gus 27/05/2008 13:10

Le plus gros thonier de la flotte espagnole vient à ce sujet d'être intercepté au large des iles Kiribati en pleine pêche jugée illégale par Greenpeace : le pillage systématique des ressources mal défendues des pays pauvres (pétrole, gaz, forêt, pêche, terre agricole) par les libres entreprises des pays riches n'est certainement pas étranger à cette position. Lire à ce sujet : "We all own stolen goods" : http://www.cato-unbound.org/2008/05/12/leif-wenar/we-all-own-stolen-goods/

Gus 26/05/2008 21:49

Je me demande si on ne trouverait pas à y redire à l'OMC... : je ne suis pas certain qu'il soit possible d'interdire l'accès de "ses" zones de pêche dans l'actuel cadre, mais je peux tout à fait me tromper.Sinon, je suppose que vous avez lu le mémorable "jusqu'au dernier maquereau" chez Delaigue/SM aka econoclasteshttp://econoclaste.org.free.fr/dotclear/index.php/?2008/01/19/1146-jusqu-au-dernier-maquereau  ?