La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Stiglitz sur l'euro

Un article de Stiglitz poliment titré "Comment sauver l'euro ?" J'en retiens trois points : 1. la crise européenne actuelle résulte de l'euro : " Les déficits et la dette n'ont pas entraîné la crise mais en sont la conséquence. [...] L'euro devait apporter...

En savoir plus

L'UE, belliqueuse et antisociale

L'UE, belliqueuse et antisociale

Une petite annonce dans un journal grec. Un père de famille sans emploi demande un radiateur pour chauffer ses deux enfants pendant l'hiver, dans la pièce qu'il occupe, prêtée par un ami. L'info développée est sur un site en anglais dédié à l'information...

En savoir plus

Les futurs réseaux de transport européens

Les futurs réseaux de transport européens

En commentaire, on m'indique que l'UE étant morte, il faut passer à autre chose. Difficile cependant d'arrêter un escargot en pleine course. L'Union européenne avance à petits pas depuis ses débuts. Un petit exemple pêché sur la page facebook de l'UPR,...

En savoir plus

L'ordre pervers

La seule caractéristique, peut-être sans analogue, des camps allemands, me semble avoir été la rigueur méthodique ou, pour employer un terme allemand qui n'a guère d'équivalent dans notre langue, la Gründlichkeit, avec lesquelles a été poursuivie l'oeuvre...

En savoir plus

Josef Schovanec - Je suis à l'est !

Josef Schovanec - Je suis à l'est !

J'avais beaucoup aimé Je suis né un jour bleu, Embrasser le ciel immense (joli extrait ici) et L'éternité dans une heure. Trois livres écrits par Daniel Tammett, un "autiste savant". J'ai lu celui de Josef Schovanec (JS) avec autant d'intérêt. L'angle...

En savoir plus

La reprise est là !

La reprise est là !

Paul Krugman sort un graphique édifiant : Comment lit-on cela ? En bleu l'évolution de la production industrielle en Europe, à partir du maximum de production prés-crise (niveau 100), dans les années 30 et après 2008. On voit qu'il a fallu sept années...

En savoir plus

Salut Réza

Salut Réza

Il vendait les journaux pas loin de chez moi et j'achetais mon Libé matinal chez lui. Et puis Chasseur d'Images, que je ne me sentais pas de ne pas lui prendre chaque mois, parce qu'il me le mettait gentiment de côté, même quand je savais pertinemment...

En savoir plus