La lettre volée

Notes et idées : Politique, Bandes dessinées, Polars, Media, Actualité, Europe...

Les progrès de l'Union Européenne

1. Nombre de commentateurs autorisés ont loué le rôle de l'Union européenne dans la flexibilisation des marchés et le recul des rigidités structurelles. Je m'étonne donc qu'il ne soient pas plus nombreux à se réjouir des progrès sur le front grec : comme l'indique Libération, la demi-heure de prostituée ne coûte plus là-bas que deux euros.

Et les consommateurs du libre marché européen, ont, pour ce prix, de la marchandise de plus en plus fraîche : "Plus récemment, une mère grecque au chômage a été condamnée à 33 ans de prison et à 100 000 euros d’amende en octobre pour avoir«vendu» sa fille de 12 ans à un pope et à un retraité."

Un grand pas vers la compétitivité, une grande victoire pour l'Union européenne.

 

 

 

2. Tout a un prix malheureusement, et il semble bien que les succès évidents de la stratégie européenne, des semestres européens et autres merveilles de gestion européenne doivent se payer de quelques ajustements politiques.

Le FN ne me paraissait pouvoir accéder à l'Elysée qu'en 2022, j'ai l'impression que cela lui devient possible dès 2017. C'est en tout cas, de mon point de vue, l'Union européenne qui lui ouvre un boulevard.

 

J'ai juste envie de reprendre ma conclusion de ce billet d'il y a un an, que j'avais titré "Boulevard front national" : 

"Poursuite de la crise aidant, on risque de voir beaucoup de choses bizarres dans notre paysage politique, pas seulement un gouvernement "de gauche" réduit à des politiques restrictives inutiles. C'est probablement un élément qui me pousse à moins écrire ici, l'impression de regarder se dérouler un scénario stupide, dont je devine une fin pas sympathique."

Je crains qu'en plus le film ne soit beaucoup trop long...

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Edgar

blogueur parisien depuis 2005

Commenter cet article

Sébastien Mainguet 12/12/2015 23:14

Dis donc Edgar tu t'éloignes drôlement de la ligne officielle de l'UPR… A ce propos, un commentateur de chez Descartes vient de me faire découvrir ce sondage :
http://www.valeursactuelles.com/politique/sondage-exclusif-pour-qui-voteraient-les-abstentionnistes-45668

Quant à moi, en lisant le début du billet de Descartes, je me suis dit que le vrai moteur social du vote FN, c’était sans doute la précarité, surtout dans la mesure où elle n’est plus seulement une réalité mais devient aussi un objectif quasiment officiel du gouvernement.
http://www.age-des-lumieres.com/cultivons-legalitarisme-pas-la-betise/

Edgar 18/12/2015 00:43

pour la ligne officielle de l'upr, je ne la connais pas dans le détail. je m'en éloigne ?
oui pour la précarité comme facteur n°1 de la montée du FN

Olivier Prévôt 11/12/2015 06:57

Le problème n'est pas que l'U.E ouvre un boulevard au FN - ce serait plutôt une bonne nouvelle pour tout anti-européen conséquent. Le problème ce sont les boulevards que l'UMPS offre aux forces qui veulent en finir avec la France.

alexandre clement 10/12/2015 10:01

J'approuve votre vision de l'UE évidemment. C'est du simple bon sens. Mais je ne suis pas d'accord avec votre conclusion. le FN n'accédera pas au pouvoir en 2017, ni même e, 2022. L'idée saugrenue de Front républicain les en empêche encore Malgré l'aide de l'UE et des terroristes islamistes, ils n'ont pas de réserves de voix. En outre, je pense qu'en 2017 le PS va procéder à son aggiornamento : il va virer la crapule de la 2ème gauche après la défaite et reconstruire un discours de gauche pour se refaire une virginité. Entre temps il est probable que Mélenchon et le PCF auront abandonné l'illusion d'une autre Europe, d'une Europe sociale. Ajoutons aussi que la connerie de certains représentants du FN leur barre la route. Je pencherais plutôt pour un long délitement des structures européennes. Mais évidemment comme la situation est pourrie, une crise financière pourrait modifier la donne.

Edgar 18/12/2015 00:46

c'est une possibilité, j'en conviens. en face de ça, il faut prendre en compte que si le PS, ou le couple valls/hollande/macron déduisent des régionales qu'il faut faire un programme commun avec les républicains, le boulevard sera élargi. pour le moment je ne vois pas de signes de gauchissement. disons qu'on joue avec le feu du FN.